<< Bobo

Vélib’ en jupette, jusqu’où montrer ses gambettes ?
lundi 30 juin

Vélib’ en jupette, jusqu’où montrer ses gambettes ?

Marion
33Je partage

 

jupette1.jpg

Avec l’arrivée – tardive mais tant espérée – des beaux jours, je m’interroge : jusqu’où montrer ses gambettes qui ne sont plus planquées derrière des collants d’hiver ?

Blanche neige…

Moi qui me suis mise au Vélib’ à l’automne, la première de mes interrogations superficielles a été : comment faire du Vélib’ à talons ? Un souci vite réglé. Mais maintenant que les collants politiquement corrects ont rejoint les écharpes au fond de nos tiroirs, la jupette dévoile des jambes nues, plus difficiles à exhiber…

Et exit la mini

Une fois les jambes blafardes assumées, reste la question de la longueur de ladite jupette. Impossible de pédaler en serrant les genoux (j’ai essayé, écarts dangereux assurés). Moralité, exit les minis. D’autant qu’au fur et à mesure que l’on avale des mètres de pistes cyclables, nos jupes ont une fâcheuse tendance à remonter… Le feu rouge est devenu l’occasion de se réajuster, l’air digne, en ignorant nos voisins masculins, piétons, automobilistes et autres vélibeurs… Sachant que ces messieurs cherchent toujours à «voir sous les jupes des filles» (même lorsque l’on est fagotée comme un sac à patates !) j’en suis arrivée à cette conclusion : longueur genoux c’est-à-dire mi-cuisse au bout de 100 mètres…

Et vous, où situez-vous votre longueur acceptable ? Suis-je la seule à hésiter ?

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mathieu dit :

Le Mathieu ayant des problèmes vestimentaires salue toutefois le Mathieu qui vient régulièrement sur ce blog… ;oD
Pour Marion, je me doute que ça ne va pas devenir le sujet de société, je voulais juste savoir si j’étais tout seul. J’en discutais l’autre jour avec des amis lyonnais habitués au Vélo’v dans le même cas.
C’était aussi pour aborder un sujet futile au milieu de la panade dans laquelle se trouvent touristes anglophones et usagers-forcément-responsables-d’avoir-mal-raccroché-leur-vélib-donc-à-faire-payer

Mathieu dit :

Le Mathieu habituel du blog que je suis tient à préciser qu’il n’a aucun lien connu avec le Mathieu qui rencontre des problèmes vestimentaires o/

Marion Admin dit :

Hum,
Je pense qu’il nous faudrait quelques témoignages supplémentaires pour conclure qu’une selle nuit aux jeans… Des cyclistes de la première heure confirment-ils ?
Côté solution, je ne vois que les renforts thermocollants : discrets s’ils sont à l’intérieur mais probablement pas très confort 😀

Mathieu dit :

Je me suis posé la question et le constat est assez bizzare devant ma garde-robe : ce sont surtout mes pantalons « cool » qui sont dans cet état. Je le rapproche du fait que je prends plus le Vélib’ quand je suis habillé cool que quand je suis en costard.
De plus mes pantalons n’étaient jamais troué à cet endroit avant et je crois pas avoir pris du poids de manière trop appuyée pour causer cette usure. Donc soit depuis 2 ans, les marques de vêtements fabriquent à bas coût cette partie des pantalons, soit il y a une autre raison :oD

Je lançais donc ce post pour voir si d’autres Vélibheureux se retrouvaient Vélibdépités devant ce retour involontaire du grunge !

PierreCO dit :

Mes jeans sont aussi troués à l’entrejambe mais je ne sais pas si ça vient du vélo ou de l’usure normale. Tu crois que ça vient du frottement sur la selle?

Mathieu dit :

Allez, zou, j’ose un double-UP !! C’est un peu contraire à la netiquette, mais que faire face à un si grave sujet : est-ce que d’autres Vélibeux sont aussi victimes du syndrome du jean troué à l’entrejambe, pile poil à l’endroit précis où le tissu frotte contre les picots de la selle ?

Allez Marion ou Aurélie, un article sur les trucs et astuces pour éviter ça !!!

perenoel dit :

– “la (quasi) indifférence de voir des filles en maillot à la piscine, la fièvre dès que la jupe remonte…”

eh bien, voilà donc la réponse…

(façon Francis Blanche…)

Madââme, chère petite madame, les regards des messieurs vous gênent quand votre jupe remonte quand vous pédalez sur votre vélib ?

eh bien, enlevez-là !

Marion dit :

Bonjour Holevilain, c’est Marion en fait 😉
En effet, avec le retour des beaux jours, la question se pose de nouveau. S’y ajoute quand même celle-ci : pourquoi, sous prétexte qu’on a un collant épais, on ne se pose plus la question des gambettes en hiver ? Le grand retour des collants sans pieds est d’ailleurs un phénomène à ce titre intéressant…

holevilain dit :

Bonjour,

Je rappele à tous, que le plus important dans un blog est de respecter le thème de départ (sinon nous partons tous dans tous les sens et cela ne conduit le plus souvent à rien…).

C’est Margo qui au départ a posé une question trés précise et pertinante :

Avec l’arrivée – tardive mais tant espérée – des beaux jours, je m’interroge : jusqu’où montrer ses gambettes qui ne sont plus planquées derrière des collants d’hiver ?
…….[texte]…….
Et vous, où situez-vous votre longueur acceptable ? Suis-je la seule à hésiter ?

Il faut du cran pour lancer un thème aussi personnel que celui-ci : chapeau à Margo !

Tous ceux qui ont répondu à coté du thème de départ ne sont pas conviés dans ce blog, désolé pour ma franchise (ils peuvent enrichir les dizaines de blugs déjà existant sur l’état des vélibs, etc, etc, …).

Recentrons-nous sur le thème de Margo (n’en déplaise aux autres) : si Margo se pose la question, c’est que Margo est une « fille bien »…

Réponse à la phrase de Thomas :
– « la (quasi) indifférence de voir des filles en maillot à la piscine, la fièvre dès que la jupe remonte… »

Tout est dit dans cette phrase de Thomas : ce n’est pas tant le fait que la demoiselle porte une jupe, c’est le fait que la jupe soit courte : dans l’inconsient de l’homme, il apparaît une dualité entre le fait que la demoiselle montre ces jambes et le fais que « la bienséance » interdit aux hommes « d’en voir trop » : c’est de cette dualité permanente que naît tous les phantasmes…

Note : tous ceux qui ont répondu à coté du thème de départ ne sont pas conviés à répondre à mon message (de la discipline s’il vous plaît…).

Bien amicalement à tous et bon 1er week-end de juillet 2009 (pour Margo et d’autres, la probléatique va être de nouveau d’actualité…)

Holevilain.

Thomas dit :

Sympa ces petits commentaires sur ce « jeu de dupes » – magnifiquement célébré par Souchon – sans doute l’un des + vieux du monde.
C fou, on retrouve toutes les réactions clichées (mdr) !! (De la fausse pudibonde au macho à 2 balles).
Moi, après des années, bien que le phénomène est clair et a été mille fois commenté, je le subis toujours autant : la (quasi) indifférence de voir des filles en maillot à la piscine, la fièvre dès que la jupe remonte…
Ah comme chantait le poète :
« Quand ses mouvements me font voir monts et merveilles
Sous son jupon aux couleurs de l’arc-en-ciel »…

Enfin, j’ai une question pour vous mesdames, les messieurs peuvent aussi répondre :
Est-ce que les filles materaient moins si les mecs étaient en kilts ?
un peu moins peut-être ou un regard porté différent : plus curieux et peut-être mois concupiscent ?

julie dit :

je me m’occupe pas si je suis en talons et jupe courte et si j’exhibe ou non , j’ai envie de pedaler alors je prends le velo , les mateurs ne s’en plaignent surement pas et moi je m’en balance .

Clem dit :

Bonjour à tous,

Je suis personnellement très choquée par l’incivilité et l’égoïsme dont font preuve les voitures et autres scooters… maintenant même les piétons s’y mettent!

Je prends le velib’ tous les jours pour me rendre sur mon lieu de travail et j’emprunte les quais (Branly notement)…
Et chaque jour je lutte pour ma SURVIE face aux voitures qui ne me laissent pas changer de file (préférant accélérer!), les livreurs quotidiennement garés sur les voies vélos (en haut d’une côte et au niveau d’un virage, SYMPA!), les scotter qui empruntent nos voies, nous coupant la route sans se soucier qu’ils nous obligent à piller! (alors qu’ils ont des rétros EUX!) les touristes nonchalents marchant sur nos voies et ne réagissant absolument pas à nos « dring dring », sans parler des Taxis qui s’arrêtent brusquement, ouvrent les portieres et effectuent leur arrêts sur nos voies!
Avouez qu’il y a de quoi perdre ce joli sourire que j’affiche pourtant tous les matins!
J’ai même parfois des envies de casser la figure à certains!
Et je sais que vous savez qu’ils le méritent!

Pacifiste dans l’âme j’ai décidé d’opter pour des solutions plus douces: en doublants les « inciviles du volant » je leur glice un petit : « Merci de me faire prendre des risques! »
ou autre « Merci de jouer avec ma vie! » pour les touristes je mets le disque: « Hello, hello! please! thank you! ».
Grâce à cette technique j’informe et je me défoulle!
Et je dois dire que ça fait du bien!

Plus serieusement j’attends vraiment de la mairie de Paris qu’elle se dote des moyens de se ambitions. C’est génial de faire de Paris la ville du vélo! Mais à quand les VOIES BIEN SEPAREES, les SIGNALISATIONS ADAPTEES, ET LES PRUNES AUX ENQUIQUINEURS MOTORISES???

Vive le vélo à Paris et vive Paris à vélo!
Moi en tout cas je tiens le pari du vélo à Paris!
LOL!
Bon été.

Seb dit :

A Greg17

Il me semble aussi que la regle du metre est pour le dépassement et non pour l’arrêt.
C’est appliquable à tous les véhicules motorisé qui double je crois bien ! Mais nous sommes à Paris, les clignos s’est superflu et le klaxons trop l’éclate ! Pimp Pimp Youpi !

Greg17 dit :

Pour les jupes je reprend : “les dégoutants qui en ont profité pour mater mes gambettes” … n’est-ce pas là quelque chose de tout à fait normal et pas du tout choquant de mater les jambes des filles qui, sans hypocrisie, portent des jupes aussi pour les montrer ? (OK, je suis un mec !)

Oui, Oui, toujours sur la gauche tu doubleras les bus.
Un chauffeur m’a interpellé au feu rouge l’autre jour :
« le code de la route stipule qu’il faut 1 m entre les vehicules »
Je remplisai le metre qui le séparé d’une autre voiture à l’arret.
La regle des un metre, c’est pour qu’un vehicule motorisé dépasse un vélo non?
Est elle applicable à l’arrêt?
c applicable pour les vélo mais pas les scooter?

Bonne route a tous et n’hesitez pas a vous servir des mains pour prévenir (je tourne, dépassez moi, je me décalle, etc.) et remercier !!!!
Et si les cyclistes introduisaient la courtoisie sur les routes francaise. (comme pas mal de motards)

weber dit :

correctif à mon précédent commentaire : sac trouvé ce jour 9 juillet !

weber dit :

Bonjour

Je passe un appel sur ce blog pour signaler que j’ai trouvé à la station 1203 ce jour 10 juillet un sac contenant des vetements féminins neufs achetés en soldes et oublié dans un panier velib ;
je le tiens à la dispsoition de celle qui l’a perdu et qui me décrira son contenu bien sûr …

En commentaire aux différents témoignages, l’un des accidents mortels était du à un non respect de la signalétique de la piste cyclable ….
Certains cyclistes ne sont pas en effet eux-mêmes exempts de critiques lorsqu’ils ont un comportement dangereux y compris envers d’autres cyclistes et /ou velibeurs ….

Bonne route

Zorglub dit :

@Annie : Hé bé, sacré expérience, tu l’as échappé belle….
J’imagine que tu éviteras maintenant de te mettre à droite d’un bus à un feu rouge, ce que nous ferions tous bien de respecter.
Même si c’est quelque fois assez tentant, j’évite en général de dépasser les bus par la droite : outre le risque d’angle mort, c’est aussi par là que passent ses passagers. Je préfère les dépasser par la gauche, en regardant le conducteur droit dans les yeux quand je suis à son niveau pour être sur qu’il m’a vu.

lolotte dit :

en velo on est pris pour des pietons par les voitures et pietons,par contre sur les trotoires meme a petite vitesse c’est 90 € s’ils sont dans les parages(les poulets)!! par contre un pieton a tout les droits,faire tomber un velo,provoquer un accident en traversant comme un animal.j’ai deja failli plusieur fois passer sous une voiture ou bus à cause d’un pieton surgisant comme un malpropre ou une portiere d’un sale égoiste féneant…. y parait même qu’on est en tort si on percute une portiere ouverte a l’improviste car on doit réagir et frener!! c’est un flic qui plus ou moins témoin me l’a affirmer donc rouler à 1 metre des voitures en stationement,vous verrez les voitures vous doubler en vous frolant expres pour vous donner la leçon » rase les voitures garées » pour te prendre une portiere en pleine gueule !!!!!!!! MDR

Annie dit :

Bon, moi j’ai échappé de justesse à un bus hier.
Le vélo a été coincé sous le bus, je m’en suis tirer avec qq bleu et la peur de ma vie.

accident , je suis à coté du bus au feux rouge, il veux tourner, il ne ma pas vu. Sans doute que je suis dans son angle mort !!!!!! La pédale se coince sous le bus, je ne peux plus manoeuvrer !

POURQUOI est ce que je n’ai pas le droit de partager le trotoire avec les pietons ??? 90 Euros d’amandes !!!!

Un accident de vélo contre un pieton ne fera pas un mort ?

Mais un bus contre un vélo …….

vic dit :

Question naïve mais … « les dégoutants qui en ont profité pour mater mes gambettes » … n’est-ce pas là quelque chose de tout à fait normal et pas du tout choquant de mater les jambes des filles qui, sans hypocrisie, portent des jupes aussi pour les montrer ? (OK, je suis un mec !)

lucia dit :

Oui, l’état des vélo est souvent déplorable. Malheureusement cela ne dépend pas que de leur solidité!
Il y a BEAUCOUP de VANDALISME.

J’ai déjà vu les carters arrachés, les guidons éventrés, un mec avec sa boite à outils assis près d’un vélo dans une station et en train d’en démonter certaines parties.. Et ce n’était pas un mécano vélib…
Je dis : c’est honteux !
Cela nous coute très cher par nos impots, bc plus cher que les 30 € annuels et surtout ça coute aussi à ceux aui payent les impots et qui n’utilisent pas vélib pour diverses raisons (personnes à la retraite ou en mauvaises santé…). Mais je ne crois pas que ce soient ceux-la qui font du vandalisme.
Je suis presque sure que dans peu d’années Vélib ne sera plus qu’un beau souvenir…
meme si j’espère de tout mon coeur de me tromper.

Bonne ballade quand meme et en jupe, bien sur 🙂

garbatella dit :

mon problème est aussi surtout 1)de trouver un vélo 2)un vélo en état de marche 3) une place en rentrant le soir. Je suis dans le quartier le plus mal équipé de paris (porte de Versailles/desnouettes) et avec l’été il y a quantité de travaux de rue qui vont durer plusieurs mois c’est décourageant d’utiliser vélib pour aller bosser; le we ça va on prend le temps de trouver un vélo et ça fait marcher…..D’accord aussi avec l’état déplorable de quantité de vélos, je penche pour le constat de mauvaise qualité des vélos (guidons qui se « déchaussent » , chaines qui sautent, choses(?) qui grincent…);.

Emma dit :

Pédaler en jupe et talon aiguilles n’a jamais été un souci. Aucun problème à partir du moment où la jupe/robe n’est pas trop moulante ! C’est une évidence. Merci pour les adresses de vêtements cyclistes mais je préfère nettement mes tenues de ville ou de bureau beaucoup plus féminines ! Il me semble que tous apprécient et moi la première.

Mais le sujet n’est pas passionnant et je préfèrerais en temps qu’abonnée et grande utilisatrice de vélib des sujets plus pertinents tels que l’état des vélos, le temps qu’il faut pour les réparer, les stations toujours vides, comme la plus proche de chez moi, ou toujours pleines, comme celles proches du bureau (ce qui coûte parfois très cher…!). Voilà pour les inconvénients qui me font souvent râler.

Sinon il faut reconnaître qu’il s’agit d’un service génial, encore fortement perfectible, même s’il a déjà fait l’objet de nombreuses améliorations en un an. Quel bonheur (quand tout fonctionne) de circuler à vélo dans Paris. C’est plus rapide que le bus, nettement plus agréable que le métro et du coup j’ai abandonné mon vieux vélo (ce que je regrette parfois) !

Tellou dit :

Accro à mes jupes-talons aiguilles, le Vélib ne me pose aucun problème sauf pour les jupes « crayons, mais si, celles qui sont bien serrées et qui remontent quand on pédale! Argh!! Si j’avais pu trucider tous les dégoutants qui en ont profité pour mater mes gambettes ce malheureux matin où je mettais mon nouveau tailleur printanier! ALors maintenant, et avec les soldes c’est achat de jupe au genou (parce que bon quand même, on est pas mémère non plus), mais surtout qui garde suffisamment d’ampleur pour pédaler! …On va pas renoncer à nos jupettes! Aller les filles!

Stéphan dit :

Pour Hervé :
Bien un comportemlent et un discours de mec : Censeur, juge, limite vulgaire.

Je ne partage pas grand chose avec toi à part ce que la nature nous a donné mais tu me fais honte…

Tentacule dit :

Il doit journaliste au « Nouveau Détective »…

Oui… les vélib’ deviennent dangereux… énormément de sauts de chaine en plein pédalage avec bus et taxi derrière vous… et ça arrive d’un coup… d’ailleurs 3 morts en vélib’ depuis leur installation à paris… pas énorme me direz vous, mais à quoi était dû ces accidents ??? Le deuxième accident concernait une femme qui circulait dans une voie réservée au bus uniquement, elle roulait devant un bus et celui ci la suivait de trop près… soudain elle chute… pourquoi ??? Comment ??? A cause de la chaussée ? Ou d’un saut de chaîne qui l’aurait surprise…

Nicolas dit :

Le parc Vélib’ n’a qu’un an mais paraît déjà bien abîmé. Certaines détériorations passent inaperçues des agents de maintenance me semble-t-il (boîtier vitesse hors d’usage, selle non réglable du fait d’avoir été trop souvent relevée et rabaissée…).
Cela ne pose-t-il pas la question de leur robustesse ? La prochaine génération de Vélib’ devra sans doute être plus solide…

Hervé dit :

Topic à la con …

Les shorts, les Bermudas ça existent toujours il me semble ??

PPfff …. au lieu de parler de débilités, faites réagir la Mairie de Paris pour ouvrir les stations toujours fermées !!

Velibette dit :

Non, non tu n’es pas seule au monde…Il m’est arrivé la même chose : pédaler en tongs, jambes à l’air en jupe courte et serrée ! Au début, dur, dur et puis au bout d’un moment, je me suis dit, et puis zut ! C’est parti !
Et puis, c’est plutot agréable de sentir le vent sur nos jambes, tant pis pour le matage, pourvu qu’on ait l’ivresse 🙂

Mathieu dit :

mon problème actuellement est surtout de trouver un velib en état de marche. Le retour de l’été coincide aussi avec Velibs inutilisables…

ZigZorniF dit :

Allez je suis sympa 😀 il existe pour les filles des tenues spécialement adaptées pour la pratique du vélo. Même des mini mais avec le petit cuissard qui va bien en dessous 🙂

http://www.zoic.com/StreetSidewomens08.html
et aussi un petit feedback de Zoic sur Le blog bike commuter : http://www.bikecommuters.com/2008/06/15/zoic-review/ (actuellement en rade au moment ou je tape mon commentaire)

Au besoin je peux charger des photos

Zorglub dit :

Hé bien moi, je reste en pantalon.
Mais il faut aussi dire que je suis un homme, et que je n’ai pas les mollets assez velus pour porter dignement le kilt 😉

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...