<< Borne

Les bornes Vélib’ parlent 5 langues !
Mardi 27 mai

Les bornes Vélib’ parlent 5 langues !

Marion
5Je partage

borne.jpgAmis touristes, expatriés et globe-trotters de tous poils, réjouissez-vous : inutile de parler français pour se laisser tenter par un Vélib’ ! En effet, les explications détaillant la marche à suivre pour emprunter un Vélib’ sont désormais disponibles en cinq langues. Le Vélib’ a fait son entrée dans les plus grands guides touristiques mais il ne sera pas nécessaire de compulser son guide pour comprendre comment emprunter un Vélib’…

Welcome, bienvenido, willkommen, benvenuto !

Aux côtés de l’incontournable français et de l’inévitable langue de Shakespeare, l’espagnol a été rejoint depuis le mois de mai par une option allemande. D’ici la mi-juin, l’italien fera son entrée officielle dans les options langues des bornes Vélib’. Benvenuto ! De trilingues puis quadrilingues, les bornes Vélib’ deviennent donc en juin… polyglottes. Sauf erreur de ma part, au-delà de 4 langues, il n’existe pas de terme spécifique !

Amis touristes, bienvenue à Paris ! Pour préparer votre voyage ou découvrir de nouvelles balades et visites à Paris, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’Office du tourisme et des congrès de Paris.

Laisser un commentaire

*

Les derniers commentaires

zab dit :

Je ne vois pas l’intérêt à ce que les bornes parlent 5 langues quand on entend…

« chrrrrekkkkeerrrr errrekkkkchhcccrrrkkk » Borne rue Hittorrf dans le 10e

Esnault François dit :

J’habite dans le quartier du Père Lachaise entre deux stations Vélib: l’une rue Duris l’autre en face du conservatoire du 20 ème.
Dans ce quatier certains jeunes n’ont pas de problèmes de paiement. Il leur suffit de 7 à 8 coups de pieds pour détacher le vélo de sa borne, de faire quelques tours avec , de le vandaliser et de la laisser sur un trottoir. Et ce au grand jour, indifférent aux passants.
Ce problème est-il pris en compte? Quelles sont les mesures prises pour la surveillance des stations « sensibles »? Celle de la rue Duris est en cours d’agrandissement. J’espère que des mesures seront prises pour que dans cette station, comme dans d’autres, la borne de paiement ne devienne pas complétement inutile, remplacée par la pratique mutilangue du coup de pieds!!

slasher-fun dit :

La puce se développe de plus en plus à l’étranger, mais son usage reste très marginal dans de nombreux pays. Un exemple criant : j’étais au Canada pendant tout l’automne 2007, et j’ai pu y voir pendant mon séjour dans le quotidien Métro (le même qu’à Paris, mais édition Montréal) : « Petite nouveauté pour un grand progrès : la puce arrive bientôt dans votre carte Desjardins ! » (nom d’une banque du pays). Bref…

Cécile dit :

Je croyais que le principale problème des « étrangers » etait l’impossibilité de payer si on a pas une carte a puce ? C’est toujours vrai ?
J’avoue que je ne comprend pas pourquoi les étrangers ont rarement de carte a puce, mais c’est comme ca !

slasher-fun dit :

Pentalingue non ?

Bonne nouvelle sinon, même s’il serait bon de bien insister auprès des touristes que l’abonnement à 1E ce n’est pas 24h de location d’affilée, je pense qu’il y a beaucoup de mauvaises surprises parmi eux…

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...