Attention aux angles morts…
mercredi 16 avril

Attention aux angles morts…

admin
4Je partage

Leur nom fait froid dans le dos. Ils sont la principale cause d’accident impliquant vélos et poids lourds. Amis cyclistes, prudence ! L’angle mort est l’ennemi sournois du deux roues circulant en agglomération. Pour parer aux dangers de l’angle mort, quelques bonnes pratiques s’imposent.

L’angle mort, kezako ?

L’angle mort désigne la partie de la route invisible pour le conducteur d’un véhicule. En voiture, les parties masquées de la chaussée sont les côtés arrières droit et gauche. Mais sur un camion (ces fameux « mille-pattes » comme les appelaient les CBistes), les angles morts sont plus importants. Le chauffeur a par exemple une visibilité limitée, voire nulle, juste devant son véhicule, du fait de sa hauteur.

Comment échapper à l’angle mort ?

Quelques règles très simples vous permettront de ne pas véliber dans une position d’angle mort. Vérifiez toujours que vous pouvez voir les yeux du conducteur dans les rétroviseurs, le signe que lui aussi peut vous voir. Ne doublez jamais un camion par la droite, le champ de vision du conducteur est très limité de ce côté. De même, lorsqu’un camionneur manœuvre, gardez vos distances. Enfin, à l’arrêt, évitez de vous immobiliser sous les rétroviseurs d’un camion ou pire devant lui. Le chauffeur ne vous voit pas, je vous laisse imaginer les conséquences s’il tourne ou démarre avant vous…

Pour plus d’information, je vous invite à consulter un dépliant de la Mairie de Paris sur les angles morts des camions. Et comme le sujet est important pour notre sécurité, je vous ai posté une vidéo sur le sujet dans le billet suivant.

securitevelib

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

shirazi dit :

Je ne suis pad de tout contante car les stations prés de chez moi sont toujours pleines.
J’ai contacté plusieurs fois Velib mais rien à changer !!!!
dommage

grillon dit :


/_/ Vous rêvez d’un marquage blanc sur la chaussée (la même peinture que celle qui dessine les petits vélos, pas glissante sous temps de pluie) face aux stations vélib donnant directement sur la rue.

grillon dit :

angles morts et angles vivants.

Que faites vous quand :
– vous avez restitué votre vélo,
– la station est pleine et les rateliers à côté sont occupés,
– vos jambes ne font pas 2 mètres de hauteur et ne pouvant aller sur le trottoir il vous faut quitter l’espace intervélo par la rue,
– les voitures se succèdent, sans feux en amont pour les arrêter, sans imagination pour leur faire comprendre votre problème.
/_/ Vous attendez,
/_/ Vous rêvez d’un petit panneau (il y en a partout des petits panneaux, avec juste de la publicité et aucune utilité, on peut bien en rajouter un, aux extrémités de la station : piétons ex-vélibistes prioritaires
/_/ Vous rêvez que les espaces entre les vélib soient un peu plus larges pour vous permettre d’atteindre le trottoir autrement qu’en vous faisant préalablement écraser.

Et je ne parle pas de la difficulté de prendre une station « à contre sens ».

Mis à part cela, (qui aime bien chatie bien) je l’utilise de plus en plus souvent.

Abel dit :

La FUBicy ( Fédération française des Usagers de la BICYclette avait déjà édité une brochure sur le même thème :
http://www.fubicy.org/IMG/pdf/velos-bus-camions-fubicy.pdf

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...