Le port du casque
jeudi 27 mars

Le port du casque

admin
15Je partage

Parce que le port du casque réduit sensiblement la gravité des traumatismes crâniens et celle des lésions au cerveau, en particulier lors de chutes, nous conseillons et encourageons les utilisateurs de Vélib’ à en porter un.

Par souci d’hygiène, il n’est pas mis à disposition de casque avec les Vélib’ : le partage des vélos, c’est sympa, celui des poux ou des pellicules l’est beaucoup moins.

Si vous souhaitez en porter un, de nombreux modèles existent à des prix modiques et avec des formes et des couleurs de plus en plus attractives. Vous pouvez même acheter votre casque Vélib’, en effet, la gamme d’accessoires propose deux modèles : une version homme et une version femme !

Au moment d’acheter votre casque, vérifiez ces quelques critères. Un bon casque doit être léger et être bien ajusté, c’est-à-dire qu’il ne doit pas bouger quand vous secouez la tête. Il doit couvrir le front, le haut et l’arrière de la tête et être bien ventilé (il faut toujours garder la tête froide !). Vérifiez également la présence des labels de qualité européens, qui vous garantiront la fiabilité du casque. De même, si votre casque tombe à plusieurs reprises, il ne faut pas hésiter à en changer car sa structure perdra de sa solidité. En outre, le port du casque ne doit pas empêcher de rester vigilant en toutes circonstances, cet accessoire ne pouvant éviter les graves conséquences d’un accident avec un véhicule motorisé conduit à vive allure.

Petite astuce pratique : pour transporter votre casque avec les mains libres, pensez à acheter un sac à dos avec une poche extérieure en « filet » extensible  ou optez pour le shopping bag Vélib’.

Retrouvez tous les produits Vélib’ disponible à la vente sur : www.bike-original.com

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mathieu dit :

Parce qu’il doublerait le prix de l’abonnement ? Parce que les gens qui en ont déjà un n’en auraient que faire ? Parce que ça serait de la vente liée (interdite, L122-1 code conso) ?

GlooGloo dit :

Pourquoi un casque n’est-il pas offert pour chaque abonnement Vélib ?

Emmanuelle dit :

il n’y aura plus de spontaneité – c’est « tuer » le système vélib

fr dit :

En plus, c’en serait fini des brushings…

PierreCO dit :

C’est clair. Sans parler des touristes, on peut être sûr que pour 90% des parisiens ne voudront pas de casque. L’image du vélo est attaché à la liberté. S’il faut se trimballer avec un casque qui ne rentre dans aucun sac conventionnel( en tout cas les sacoches on peut laisser tomber), ça va ruiner la pratique du vélo. Quand on fait du shopping, on a aucune envie de se promener avec un casque dans les mains par exemple.
Je pense que ça ne passera jamais( c’est forcément un mec qui veut faire plaisir à je ne sais quel lobby)
D’ailleurs la mortalité des cyclistes ne justifie absolument pas une telle mesure

Mathieu dit :

Alors ça tombe bien qu’un spam remonte ce billet, puisqu’un député vient de déposer une proposition de loi à l’AN visant à rendre obligatoire le port du casque à vélo : http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion2595.asp

Petit morceau collector : « Par ailleurs, la crainte unanimement partagée par tous les défenseurs du vélo de voir sa pratique décroitre sous l’effet désincitatif et contraignant du port du casque n’est aujourd’hui plus fondée. Les efforts réalisés par les concepteurs de casques pour les rendre plus esthétiques et légers réduisent grandement les inconvénients de leur port. »
Ah bah oui, on a inventé le casque qui se plie et se range dans la poche ça y est…

Une telle loi, c’est donc dire adieu à la plupart des utilisateurs des vélos en libre service (dont les touristes), pour un gain pas franchement évident (voir http://mdb94.org/spip.php?article547 par exemple).

SANSARLAT dit :

… »Par souci d’hygiène, il n’est pas mis à disposition de casque avec les Vélib’ : le partage des vélos, c’est sympa, celui des poux ou des pellicules l’est beaucoup moins »….

Il existe une solution : utiliser « la » « SANITETE » innovation française brevetée !

Il s’agit d’une protection hygiènique jetable, universelle, adaptée à tout type de casque, d’ores et déjà plébicitée dans un grand nombre d’activitée sportive et loisirs (moto, vélo, ski, equitation etc ) ou professionnelles.

Pour le vélo notamment, les Suisses ont compris, qui utilisent « Sanitête » depuis plusieurs années (gracieusement proposée par la Suva – compagnie d’assurance -, dans le cadre de sa promotion du port du casque à vélo, en partenariat avec les CFF) avec chaque location de vélo dans les gares.

..si vous souhaitez en savoir plus : http://www.sanitete.com

JJS Inventeur

tom4 dit :

bonjour

le casque, vaste debat. je roule dans paris depuis 2000, pour aller au bureau parfois, et tres souvent la nuit, lors de sortie avec des amis.
La mode aidant, nous roulions au debut sans casque (ca faisait rebelle, on etait djeunz et con:) ).
que personne n’ai été blessé tient un peu du miracle, jusqu’au jour ou sur une chute « benine », un pote en se relevant n’arretait pas de reposer les meme questions (où est mon sac, j’ai fais quoi, ou est mon sac, etc). direction les urgences

quelques années plus tard, un pote trialiste (vous me direz, on fait rarement du trial en velib, c’est tres déconseillé:) ) est tombé en arriere, avec son casque.
le casque a tapé, perte de memoire, nuit en observation aux urgences. s’il n’avait pas eu de casque, on parlerait de lui au passé.

le casque est à mon avis indispensable, car en vélo, le danger, c’est vous, mais aussi les autres, la tache d’huile qui va vous faire deraper, la porte qui s’ouvre, le camion qui pile, et en velo, quand on tombe, c’est souvent en avant, donc la tete risque de taper.
autant pour un trajet « one shot », genre je prends un velib une fois dans l’année, pour faire 1 km, l’investissement du casque peut sembler cher, mais plus vous roulez, plus vous augmentez vos chances de « taper » un jour où l’autre.

mon casque est accroché à mon sac à dos quand je suis à pied, il ne gene pas, et quand je prends un velib, hop, sur la tete

tom4

Morten Lange dit :

S’il vous plait, lisez chez FUBicy : Casque : un dossier qui décoiffe !
http://www.fubicy.org/article.php3?id_article=136

Extract :
Ce débat est souvent caricaturé en « Pour ou contre le casque ». Là n’est pas la question : nous n’avons rien contre le fait que certains cyclistes, compte tenu de leur pratique, estiment préférable de porter un casque et le portent eux-même systématiquement. Mais cela ne peut pas justifier d’imposer ce choix à tous les cyclistes.

Ce qui importe, c’est d’informer correctement les cyclistes pour que chacun évalue les risques liés à sa propre pratique, et en tire les conséquences.

Fofo dit :

Avec mon propre vélo, je ne roule jamais sans casque. Mais le gros avantage du vélib par rapport au vélo personnel, c’est qu’on peut le prendre comme on veut, sans l’avoir prévu à l’avance, par exemple après être allé quelque part en métro. Il faudrait donc toujours avoir toujours un casque sur soi, ce qui est impossible : c’est bien trop encombrant !
Alors, à quand des casques gonflables ou pliables, que l’on pourrait glisser dans un sac à main ?

Ou, plus sérieusement, pourquoi pas des casques que l’on pourrait emprunter aux bornes velib et que l’on complèterait, pour l’hygiène, par des bonnets en papier à mettre sur les cheveux ? C’est la seule solution pour que les vélibeurs se décident à porter des casques… N’est-ce vraiment pas envisageable ?

hugO dit :

Je confesse être un de ces parigO qui roule sans casque…

Quelques gamelles évitées par chance mais celle qui me fait le plus peur, c’est la portière qui s’ouvre devant moi lorsque je roule !

Le conducteur est catastrophé dans le meilleur des cas, mais ce cas de figure peut être très dangeureux pour le cycliste, casque ou pas.

PS : J’ai une autre question que je ne sais pas où poser… la rubrique ‘équipement’ me parrait la moins pire pour me lancer :
J’avais entendu qu’il était question de commercaliser des sièges de bébés adaptés au Vélib’…

Olivier dit :

ATTENTION AUX VISIERES ! Il semble que les casques cyclistes ne soient pas équipés de visières lors de leur homologation. Par soucis esthétiques les constructeur rajoutent une visière plastique avant de mettre en vente leurs produits. Or, beaucoup de ces visières s’avèrent particulièrement dangereuses si elles plient lors d’une chute car comme on le voit sur cette photo http://www.xc-sports.com/xc/images/cratoni_casque_radon_bleu.jpg , ce sont des pointes qui pourront passer sous le casque et se planter directement dans vos yeux. Une seule solution pour éviter ces accidents : enlever les visières avant d’utiliser ce type de casques

Deully dit :

Relever et expliquer la différence de comportement entre cyclistes français et américains ne rend pas le casque plus efficace. Ce n’est pas parce que les Américains s’en coiffent que c’est utile en cas d’accident. Et je ne pense pas non plus que sous prétexte que la sécu paie, on est plus enclin à accepter l’idée d’une blessure grave.

Alcofree dit :

J’ai pu constater qu’aux Etats-Unis, à New York notamment, où l’on peut voir énormément de cyclistes et où existent des pistes cyclables qui permettent de pratiquer le vélo avec une certaine sécurité dans Central Park ou encore le long de la Hudson River, l’écrasante majorité des cyclistes portent le casque alors même que cela n’a rien d’obligatoire.
Quand je vois les parisiens à vélo, la plupart sans casque, je ne puis m’empêcher de relever une telle différence.
Je pense que c’est la culture de de la responsabilité individuelle, du « self-help », qui est plus prononcée chez les anglo-saxons. Un Français victime d’un accident aura tendance à aller chercher des responsables du côté de la collectivité. Il sait que la sécu paiera. Un Américain sait qu’il ne peut compter que sur lui-même, et compte tenu du coût du système de santé, il prend toutes ses précautions pour limiter les risques liés à la pratique du vélo.

Deully dit :

Je reste perplexe face à cette incitation au port du casque chez les cyclistes en milieu urbain. Les chiffres de la sécurité routière montrent qu’en cas d’accident, il y a nettement moins de blessés au crâne chez les cyclistes que chez les piétons ou les automobilistes. Si on pousse le raisonnement jusqu’au bout, il faudrait conseiller le port du casque chez les piétons! Qu’en pensez-vous? J’aimerais des arguments plus sérieux en faveur du casque!

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...