Extension du Vélib’ en Ile de France
jeudi 6 mars

Extension du Vélib’ en Ile de France

Gildas
13Je partage

Suite à plusieurs commentaires et questions sur l’extension du réseau Vélib’ dans les communes limitrophes de Paris, voici quelques explications…   

Le 3 janvier 2008, le tribunal administratif de Paris a annulé la délibération votée par le Conseil de Paris le 19 décembre 2007. Celle-ci autorisait la signature d’un avenant avec l’entreprise SOMUPI dans le but d’étendre le dispositif Vélib’ à 30 communes d’Ile de France. Le tribunal administratif de Paris estime que l’extension sur des communes limitrophes ne figurait pas au contrat initial de la Ville de Paris, ce qui reviendrait à « modifier l’objet même du contrat initial ».

La Ville de Paris, quant à elle, assure qu’il s’agit de favoriser les déplacements entre Paris et les communes voisines, en limitant le dispositif à 1,5 km par rapport aux frontières du territoire parisien et uniquement sur les grands axes pénétrants afin de ne pas supplanter tout dispositif semblable mis en place par les communes, et que cela ne modifie ni l’objet ni l’économie du contrat initial.

Pour faire simple, la Ville de Paris explique qu’elle n’installe pas Vélib’ dans les communes voisines mais étend son propre réseau, et que les communes d’Ile de France sont libres de choisir un autre opérateur que JC Decaux. La Ville de Paris a donc décidé de se pourvoir en cassation auprès du Conseil d’Etat, dont nous attendons la décision dans le courant du second trimestre.

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Mathieu_exCO dit :

@DEBY
Voir par exemple http://open-api.madebymonsieur.com/velib/map ou bien http://bikes.oobrien.com/?city=paris
D’autres villes comme Cergy-Pontoise et Créteil ont également des systèmes de vélo en libre service.

DEBY dit :

Bjr,
a ton une carte des stations de la region idf

en dehors de paris il y a des villes qui ont aussi veli’b

Julien dit :

J’espère que ce sera l’occasion de corriger les informations erronées qui figurent sur http://www.velib.paris.fr/service/carto , comme les stations localisées dans le Sahara ou les nouvelles stations en banlieue qui sont censées être Bonus mais qui ne le sont pas.
Comme par exemple la 21209 à Montrouge qui cumule les deux anomalies.

Marion Admin dit :

Bonjour Bernard
Tous les plans, en cours de création, seront disponibles en téléchargement comme ceux de Paris avant la fin 2009.

HENRY Bernard dit :

J’ai bien trouvé les 6 plans de PARIS par contre ou peut on trouver la liste des villes de l’Ile de France avec les plans
Chaque communes fait se qu’il veut?
Ou a ton un site nous permettant d’avoir toutes les villes et tout les plans avec les divers stations et potentiels

Luis dit :

Et comment proposer ou suggerer des nouveaux bons emplacements pour des stations Vélib ?
J’ai une proposition à faire mais je ne sais pas à qui m’adresser… La mairie ? JC Decaux ?

Tom dit :

Patience cher voisins!

En attendant, fans de vélib je me permet de vous présenter Léah et son ptit vélib…beaucoup d’ entre nous se reconnaîtront je crois : http://www.e-citizen.tv/wordpress/

Victor dit :

En matière contractuelle la « visible utilité d’un projet » ne change rien à l’affaire . Et ça , les juristes le savent bien . Il faut faire avec .

Cécile dit :

je n’avais pas vu le commentaire de Frédéric.
Si il y a bien une chose dont personne ne peut être sur, c’est d’une decision de justice. Alors faire une proposition comme a fait la mairie de paris, et même faire appel, ce disant qu’il y a aucune chance que ca passe, c’est jouer a la roulette russe. Frederic me parait plus proche d’une petite poussée de fievre type théorie du complot que de la réalité.
Ce qui est vrai, c’est qu’ils ont tenté le coup sachant que ca va pas être facile a faire passer, mais espérant que la visible utilité du projet rendrait la justice comprehensive.
La vrai conclusion, c’est que le droits des marchés public, c’est une horreur servant a faire perdre plein de sous a l’état (et gagné plein de sous, a dell par exemple qui vend pendat 5 ans au meme prix des ordi devenant périmé).
La flexibilité, c’est juste bon pour sur le velib pour eviter les badeaux inatentifs !

Cécile dit :

Affligeant : quand l’administratif tatillon prend le pas sur le bien commun…

Frédéric- dit :

Pas tout à fait d’accord avec la présentation ci avant :

En effet la ville de PARIS , ce n’est pas n’importe quoi : un budget de 7 Milliards d’Euros peut être 40 000 collaborateurs parmi lesquels une palanquées de juristes de haut niveau ; ayant nécessairement des relations (au bon sens du terme) avec les membres du tribunal administratif. Avant de faire voter une délibération par le conseil , la consultation de ces juristes est incontournable . A leur tour ils « sondent » leur contact au tribunal administratif pour ne pas courir le risque d’être « retoqué » .
Dans le cas en objet , vus les problèmes rencontrés par le contrat initial , le risque de l’avenant était patent . Et ce qui a été présenté par les médias comme une grande générosité de PARIS à l’égard de sa proche banlieue était en fait un engagement sans risque.

Charral dit :

C’est vraiment dommage, moi qui esperait pouvoir aller en velib chez ma cherie… :'( allez ne desesperons pas

Franck dit :

Merci pour ces quelques lignes.

« afin de ne pas supplanter tout dispositif semblable mis en place par les communes » Il existe d’autres systèmes autour de Paris ? Parce que pour Rennes, Lyon, Aix… on savait, mais en banlieue ?

A ce sujet, les plans n’indiquent plus précisément (plus du tout en fait) les futures stations, or les adresses des travaux, notamment sur le bois de vincennes sont de fait imprécises sur le site de la mairie, à part faire du repérage à pied avant l’ouverture, y a t’il une solution ?

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...