Les pistes cyclables dans Paris
vendredi 22 février

Les pistes cyclables dans Paris

admin
78Je partage

des-cyclistes-en-velib-57.jpgY’a pas à dire, la piste cyclable est une belle invention. Sanctuaire du cycliste, bastion du biclou, j’oserai la comparer à une autoroute sans péage ! Sur ces zones protégées on peut filer tranquillement, droit devant, sans craindre les automobilistes et leurs trajectoires parfois aléatoires. Sans parler des véhicules à l’arrêt et de leurs portières, celles qui ont tendance à s’ouvrir sur notre passage…

371 km de pistes cyclables

Alors évidemment des pistes cyclables, on en voudrait toujours plus, autant pour son plaisir que pour sa sécurité. Souvent à Paris on râle, mais nous ne sommes pas si mal lotis avec 371 km de pistes cyclables. Sans compter qu’il y a encore quelques années, c’étaient plutôt une denrée rare dans la capitale. Début 2000, on y comptabilisait seulement 200 km de pistes cyclables. De gros efforts ont ainsi été faits, même s’il reste encore beaucoup à faire.

Strasbourg fait des envieux

La ville de Strasbourg offre à ses habitants pas loin de 500 km d’asphalte réservés aux vélos. Il faut dire qu’ils sont 130 000 cyclistes, à Strasbourg. Quand j’ai lu ça, je me suis demandé combien ils pouvaient être nos amis les Strasbourgeois : eh bien seulement 267 000, pour une agglomération qui atteint les 425 000 habitants ! Le pire c’est qu’ils n’ont pas encore de système de vélo en libre-service, mais c’est prévu pour bientôt. Et alors ce jour-là, combien vont-il être ?!

Bref, je m’égare de nos pistes cyclables. Ce que je voulais ajouter, c’est ce plan des pistes cyclables à Paris. Très bien fait, il vous permettra de prévoir un itinéraire sécurisé, notamment si vos enfants vous accompagnent. Et alors un conseil : prenez la direction des bois de Boulogne ou de Vincennes, deux endroits riches en pistes cyclables et qui accueilleront bientôt des stations Vélib’ !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

caron dit :

Cel me semble incroyable, mais je n’arrive pas à trouver un bon plan des pistes cyclables à Paris: les plans disponibles sont incomplets et/ou de mauvaise qualité ….
Pourquoi n’est il pas possible de consulter les cartes avec les pistes cyclables dans l’apply velib ???

PierreCO dit :

@ Saurel, adressez vous à la section territoriale de voirie locale qui traitera votre demande. Les ingénieurs ne passent pas sur ce blog. vous trouverez la liste des STV assez facilement avec google

saurel dit :

Bravo aux pistes cyclables dans Paris
Mais pour des améliorations
1erement creer pistes cyclables sur trottoir tres large sous pont sncf rue Vouillee jusqu’à rue Vercingetorix afin de rejoindre la piste cyclable sécurisée
2eme creer les tronçons pistes cyclablables manquantes entre porte Didot et porte de Vanves tjrs sur large trottoir
Merci

Doug dit :

Quand le plan des pistes sera-t-il intégré à l’application Velib ?

Mathieu_CO dit :

@ vuilemin
Il est déjà disponible, il y a d’ailleurs même un lien dans l’article vers celui-ci 😉

vuilemin dit :

Bonjour,
Pouvez-vous me préciser quand il sera possible d’avoir un plan des pistes cyclables dans paris
merci

tetard dit :

Cool!!!! il n’y a plus de roms à auteur de la préfecture de Bobigny, je me sents + à l’aise pour faire mes 60 Km quotidien (je ne sais pas à qui dire merci, au préfet de Bobigny sans doute).à bientôt sur les pistes cyclables!!

Bandin dit :

La piste cyclable (peinte !!!) dans le Bd. Malesherbes de Paris est très dangereuse . Il faut que les voitures stationnent vers la chausée et le velos pasent du côté du trotoir … Je crois cela serais plus sûr .

Mathieu dit :

Bonjour,

Le dernier plan est date de septembre 2009, disponible sur http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=75705

Sinon, OpenStreetMap (en appliquant le calque « cyclable ») est bien plus complet à ce sujet, c’est d’ailleurs cette source libre (CC BY-SA) qui est utilisé par le moteur de calcul d’itinéraires cyclables Geovelo, repris par le site de la mairie de Paris.

nicolas dit :

Bonjour,

Savez-vous ou je peux trouver un plan des pistes cyclables à jour ?

Merci et bravo pour votre site.

PierreCO dit :

Je croyais la question des spams reglée…

emmanuelle dit :

@bertoni Pourquoi vouloir rendre obligatoire le port du casque ? en tout cas vélib et le casque ne me paraissent pas très compatibles. Si on a envie de faire une ballade en vélo et qu’il faut le casque cela enlèvera toute la spontanéité. Il ne faut pas vouloir tout réglementer !

Marie dit :

Quelle belle invention ces pistes cyclables.

Mathieu dit :

* La mairie publie un plan disponible à l’adresse http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=66231 (le lien présent dans l’article est effectivement un ancien)
* Le projet OpenStreetMap recense l’ensemble des pistes cyclables de Paris (entre autres), indiquant si elles sont en voie protégée, en voie réservée, en voie de bus, etc.

Fred dit :

Tout cela est bien joli, mais où peut-on trouver le plan des pistes cyclables à Paris ?
Les plans de stations, d’accord, mais le plans des pistes, où est-il !?…
Merci de me dire…

bertoni dit :

bonjour
deux choses :
Il serait bien que sur les photos du site, les cyclistes aient un casque (d’ailleurs, combien de morts avant que ça devienne obligatoire).
Ne pourrait-il pas y avoir une carte qui trace l’itinéraire des pistes uniquement cycliste (sans bus, taxi et autres)

tetard dit :

Bonsoir à tous,
moi aussi je suis très énervé de voir les pistes cyclabes de Paris non respectées je me suis même pris la tête avec la police (ils verbalisaient un automobiliste tranquillement sur la piste cyclable!?!). Je suis très sensible à la question de l’environnement et j’aimerai aller au boulot en vélo : je vis à Vaujours(93) et travaille à Suresnes (92) env. 35Km pas énorme avec un bon vélo et très bonne distance (je me prepare à faire mon 1er triathlon). Mais pour parcourir en piste cyclable mon chemin il y a plusieurs problemes :
1: 2 canps de rom ou autre sur le canal de l’Ourq perso. j’ai fais le parcour un samedi matin heuresement qu’il y avais du monde(sportifs) j’ai resenti un climat de tension et d’insecurité près de c’est deux camps + voitures de grosses cylindrées et mecs avec de vrai sales geules…..
2:Dans Paris rien n’est réelement fais pour nous guider : petite pancarte, affichage, plan donc malgré l’aide de mon iphone j’ai perdu pas mal de temps….
3: Les pistes sont coupées et reprennent un peu n’importe ou et sont mal signalées.
Voila, je reste très interessé à faire ce chemin en vélo pour moi(préparation physique) mais aussi pour l’environnement en voiture Vaujours/Suresnes A/R = 80Km sur 5 jours aie,aie,aie le bilan carbone.
Je recherche au moins 1 personne pour realiser se parcour tous les jours : heure de départ 5H30 le matin pour un retour départ de Suresnes au alentour de 16H30 vers Vaujours histoire de ne pas finir avec un chlasse dans le bide au fond de l’Ourq vu la faune qui traine….ptetard@gmail.com

Yan Schneider dit :

En réponse à TDF, toutes les villes d’Europe du nord et d’Espagne par exemple où la piste cyclable est sur une bande extérieure du trottoir, en site propre, sont très sures et utilisées correctement. Les cyclistes ne foncent pas et les piétons font attention à ne pas marcher dessus. Même en Espagne les comportements sont plus civiles. Paris est une ville hallucinante qui fait que tout ceux qui y viennent se croient tout permis (et la majorité des parisiens viennent de province). un peu plus de civisme, c’est tout ce qui nous manque.

TDF dit :

Les pistes cyclables a contre sens ou pas sont très dangereuses a Paris. Je prend l’exemple du BOULEVARD MAGENTA, en descendant de Barbes. La piste se trouve sur le trottoir. les piétons peuvent a peine la distinguer malgré la présence des signes par terre. Pire, des personnes qui descendent du bus directement sur la piste, des personnes qui téléphone tranquillement, des poussettes… Des motos garées au milieux, des voitures qui gênent. Le pire est que cette piste cyclable est sur une descente de plus on peut sonner faire du bruit hurler personne n’écoute. Du coup, je ne l’utilise jamais je préfère rouler avec les voitures puisque a cause de cette maudite piste le couloir de bus est interdit au cyclistes.
Un autre exemple. les pistes cyclables qui vont de la station VILLIER jusqu’à BARBES en passant par PLACE DE CLICHY et PIGALLE, mis a part le problème des motos et des piétons, l’endroit est plein de tessons et de débris de bouteilles en permanence a croire que personne ne passe un coup de balai. Alors on a le choix entre slalomer entre les débris au risque de heurter de piétons ou eviter les piétons et accepter la crevaison, ou bien passer une heure a rouler sur un secteur qui ne dépasse pas deux kilomètres. Couloir de bus interdit alors bonjour les voitures.
Un autre problème en allant de porte de st ouen a mairie de st ouen. Des voitures qui se garent sur les piste cyclables les feux de détresse allumés, le conducteur qui passe un coup de fil dans sa voiture tranquillement, la police qui voit ca et qui ne levent pas le petit doigt… mais quand c’est un cycliste qui mord sur un trottoir (car gêné) il est verbalise de suite.
LES PISTES CYCLABLES SUR TROTTOIRS SONT UNE INVENTION DÉBILE ET DANGEREUSE POUR LES CYCLISTE ET LES PIÉTONS.

MaG dit :

J’apprécie les pistes cyclables à Paris, mais à certains croisements on ne peut pas toujours rattraper les pistes depuis la chaussée, et circuler devient difficile. Voilà ce qui m’est arrivé le 6 juillet à 20 heures… avec la police.
Je circule quai des célestins vers sully morland (Paris 4ème). Je suis klaxonné et sens un véhicule proche de moi. Je m’arrête et le véhicule me percute. Surprise c’est la police !
Mon garde boue est plié, je suis choqué. Les policiers (5 dont 4 assermentés et 1 gradé) m’adressent la parole avec véhémence en me disant qu’il est strictement interdit de circuler ici, que le klaxon était destiné à m’arrêter, que cette erreur de conduite pourrait me coûter 90€. L’un d’eux descend constate l’état du vélo et me dit que c’est bon je peux partir. Pas moyen d’en placer une.
Un scooter s’est arrêté et se propose d’être témoin de la scène pensant qu’il y aurait un constat. Il lui est répondu que si l’incident s’était produit avec un grand mec, il ne se serait sûrement pas arrêté et lui demande de circuler en lui indiquant de respecter le feu tricolore et en lui bloquant le passage au démarrage.
Je m’attendais à une excuse, à la limite un rappel à l’ordre sur la circulation (je n’ai brulé aucun feu et tentais de rejoindre la piste cyclable) et un constat pour la réparation. Rien, la police joue l’intimidation avec moi et un témoin, me renvoie sans autre forme de procès et ne respecte pas le code de la route. Un vélo demeure toujours prioritaire face à un véhicule motorisé, non ? on est à Paris, beaux quartiers…

Dylan dit :

!!!! CREATION D’UN MOUVEMENT POUR LE DEVELOPPEMENT DU CYCLISME A PARIS !!!!

Un constat simple : les pistes cyclables a Paris sont dangereuses et en quantite insuffisante. Paris est a la traine par rapport a d’autres villes europeennes (par exemple Copenhague, Geneve) :

1/ circuler dans une voie de bus avec des chauffeurs de taxi survoltes et des bus de la RATP est une experience eprouvante. Il y a tres peu de vraies pistes cyclables a Paris et afficher 320km de voies cyclables a Paris est a la limite de la malhonnetete,

2/ les carrefours sont mal amenages (Saint Augustin entre autres est un cauchemard). Toute fourchette avec une voie partant sur la droite est une roulette russe pour cycliste,

3/ il n’y a pas de garage a velos pour les personnes circulant avec leur propre velo,

4/ les conducteurs parisiens (taxis, bus, chauffeurs et particuliers) sont mal sensibilises a la cohabitation avec les cyclistes. Il n’y a pas suffisament de communication a ce sujet.

Je propose de creer un mouvement pour alerter et mettre la pression sur les autorites sur le manque de developpement des structures et amenagements pour les velos. La situation est d’autant plus incomprehensible que ce mode de transport reduit la pollution, les embouteillages, est peu onereux et bon pour la sante.

Si des personne sont interessees qu’elles me contactent a mouvementveloparis@gmail.com avec leurs noms et coordonnees. Je propose de creer un groupe de pression a travers les medias et avec un site web pour tenter d’ameliorer la situation.

Bonne journee,

Dylan

Sylvain dit :

Je suis un cyclisme qui circule dans Paris depuis plusieurs années. J’en ai vraiment ras le bol tout d’abord d’un comportement laxiste de la police qui d’un côté, verbalise sur le champs des cyclistes circulant sur les trottoirs mais d’un autre côté laisse faire soit les stationnements permanents de taxis ou de chauffeurs de grandes sociétés (ex. avenue de France) ou l’utilisation par les piétons de la dite-voie qu’ils considèrent comme une prolongation du trottoir ou traversant les rues sans se soucier des cyclistes (ex. boulevard Sébastopol).
Ensuite, je souhaiterais que les cyclistes circulant les beaux jours apprennent le code de la route avant de circuler dans les rues.
Par rapport à ces problèmes, je constate qu’il y a un important manque de savoir-vivre d’une bonne partie des usagers ainsi qu’une grave incompétence de la police en matière de sécurité routière.

Marion dit :

Bonjour Valérie,
Peut-être que les cours de remise en selle organisés tous les premiers samedis du mois et destinés à prendre plus d’assurance en ville pourraient vous intéresser? Pour plus d’infos, le billet de présentation cette opération, encore d’actualité.
A bientôt et bienvenue chez les cyclistes !

valérie dit :

en fait j’ai découvert la piste entre concorde et alma- voilà exactement ce que je cherchais et si vous en connaissez d’autres du même type..

Fanny dit :

L’avenue de France, une « piste sécurisée » ???

Les pistes cyclables de l’Avenue de France, comme du Bd V. Auriol et de nombreuses autres, sont des aires de vélo pour les enfants et le nomadisme pédestre. Pour les cyclistes qui roulent à une allure supérieure à celle d’un piéton, l’usage de la route est recommandé. Certes, la route et dangereuse, on a rarement vu un mort dans un accident de la circulation entre un piéton et un cycliste, voire entre eux, mais ces pistes cyclables ne sont pas pour les cyclistes, ceux qui roulent et utilisent la bicyclette comme un moyen de transport et non de promenade.

Pierre dit :

Bonjour,

Connaissez vous la piste cyclable qui longe le canal de l’Ourcq du Parc de la Villette à Stalingrad?

En fait et plus particulierement auprés du Bar Ourcq et du MK2 c’est une promenade pour pietons qui vous insultent, se mettent sytématiquement au milieu lorsque vous arrivé.
Ce matin encore une bande de jeunes me voyant arriver ont essayé de me bloquer pour m’empécher de passer. Une autre fois c était carrément un groupe scolaire avec éducateurs qui m’ont insulté car j’osais leur dire de faire attention ou encore une mére qui me disait que j’étais dans mon tort. Je conseille à tout ces gens d’aller marcher en plein milieu d’une autoroute!
Quand aux scooters sur les pistes cyclables je les bloque systématiquement ce qui ne les empéche pas de me klaxonner furieusement! Une fois la Police m’ a arreté car je ne laissais pas passer un scooter qui roulait sur une piste cyclable…….
Il serait bien que la géguerre entre la préfecture de police et la ville de Paris s’arrete et surtout qu’ils n’utilisent pas les cyclistes comme arme!
A se demander comment faire pour que le droit de rouler en sécurité à vélo à Paris soit respecté. Quand on voit comment cela se passe dans ceratines capitales européennes je bave littéralement d’envie!

Mathieu dit :

Valérie, tu n’as pas trop de chance… La place d’Italie, c’est pas ce qu’il y a de plus plat comme quartier, et pour les pistes cyclables sécurisées bah… À part l’avenue de France, je vois pas trop.

valérie dit :

bonjour,

je viens seulement d’apprendre à faire du vélo et aimerais trouver à paris un ou des petits circuits complètement sécurisés et plutôt plats . j’habite près de la place d’italie.
merci pour toutes vos suggestions

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...