Help ! Il me faut une borne libre d’urgence !
vendredi 15 février

Help ! Il me faut une borne libre d’urgence !

admin
45Je partage

 

post-10_b.jpg

Un rendez-vous important et impossible de trouver un Vélib’ disponible pour s’y rendre ? Une séance de ciné qui démarre, des amis qui attendent, et aucune borne libre pour déposer son vaillant Vélib’ ? On a tous connu cette situation un peu « stressante »… Mais pas de panique, la technologie peut nous sauver !

Trouver son Vélib’

Avec Internet, rien de plus simple. De nombreux sites vous informent en temps réel des Vélibs et points d’attaches disponibles pour chaque station. Moi j’ai l’habitude d’utiliser le site officiel du Vélib’. Fiable et très fonctionnel, le plan permet en plus de se déplacer d’une station à l’autre si jamais celle que l’on convoite n’a pas de Vélib’. Quand je sors à des heures où le Vélib’ est généralement pris d’assaut, je consulte le site pour ne pas me retrouver en plan devant ma station. Autant attendre au chaud chez moi.

Déposer son Vélib’

Cette fois le challenge s’annonce plus relevé. Car a priori vous avez besoin de cette information pendant que vous pédalez sur votre Vélib’. Alors comment faire ? Beh c’est pas sorcier : utilisez votre téléphone portable et sa fonction WAP ! Pour cela, envoyez un SMS au 30130 et vous recevrez en échange un lien qui vous emmènera directement sur le site WAP officiel du Vélib’ où vous trouverez toutes les stations. Ce service vous coûtera le prix d’un SMS normal.

Enfin, il existe le Molib, une application pour téléphone portable qui propose les mêmes fonctions. L’application n’est pas utilisable sur tous les téléphones et demandent quelques connaissances techniques pour l’installer, mais la démo vidéo du molib en jette en max !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

杭州信用卡代还 dit :

手机或微信:15988892316 QQ:314819088(点击号码复制保存,手机轻点直接拨打)杭州大额信用卡办理杭州信用卡业务员信用卡小额贷款杭州信用卡代还杭州信用卡取现重庆信用卡套现成都信用卡套现西安信用卡套现南京信用卡套现手机或微信:15988892316 QQ:314819088
杭州信用卡代还 http://www.redsh.com/ppnews/20150415/221626.shtml

北碚愈加 dit :

重庆北碚区吧员招聘信息_重庆瑜伽/舞蹈老师吧员招聘_…_华威人才网
北碚愈加 http://cq.ganji.com/yujiapeixun/beibei/

Mathieu_CO dit :

@Ismael : si lors du prochain marché (en 2017) une consultation est organisée comme à New York pour définir de manière participative l’emplacement des participations, là oui. En attendant… pas possible.

Ismael dit :

Bonjour

Savez vous comment demander qu’une borne velib soit installée pas loin de chez moi. Merci par avance.

catherine dit :

il y avait un super site vélib’, très facilement accessible avec un pauvre petit téléphone (pas un iphone, quoi). Et il a été viré par un site trop lourd qui refuse de se charger. Super.

Following my own exploration, millions of people all over the world get the loan from various banks. Thus, there’s a good possibility to receive a student loan in every country.

Pierre dit :

Une autre idée serait de distribuer des cartes à puces aux employés Decaux qui posent ces lamelles oranges. De la même manière que quand un utilisateur pose sa carte sur une bornette, celle-ci se déverrouille pour libérer un vélo, leur carte, lorsqu’elle serait posée sur la bornette, l’immobiliserait en la passant au rouge.

erdnisloed dit :

Dans la station près de chez moi j’ai constaté que lorsqu’un sabot rouge est placé sur un plot il est bien indiqué comme occupé depuis la borne de la station voisine, mais que cela n’est pas le cas dans la plupart des autres stations. Je suppose donc que le problème soulevé plus haut par Greffier est en cours de test de solution ou alors c’est un bug d’un nouveau genre :+). J’avais moi même proposé il y a quelques mois diverses solutions pour remédier au problème du sabot rouge posé sur un plot, mentionné à tort comme disponible depuis une station voisine, mais certaines étaient quelque peu alambiquées. A mon avis la plus facile est tout simplement d’intégrer dans le sabot rouge une puce de carte sans contact et dans le plot un (2ème ?) lecteur spécial sans contact près/sur le plat de la fente qui reçoit le vélo, afin de faire virer sa lumière à la couleur désirée pour qu’il soit considéré comme occupé par les stations voisines. Evidemment ces puces ne doivent pas pouvoir être utilisées pour un autre usage que bloquer les plots de cette manière ou être posées dans la languette inaccessible dans la fente en cas de bris sinon les sabots seraient vite vandalisés pour récupérer ces puces !! Cette solution ne doit pas être compliquée à réaliser tout de même !! Ainsi la station étant elle même bien considérée comme pleine, on pourra enfin se créditer 15 mn de plus pour en chercher une autre, alors que ce n’est pas possible lorsqu’on se fait berner depuis une station voisine qui indique à tort une seule place restante invalidée en fait par un sabot, puisque la station n’est pas alors considérée comme pleine… et alors qu’au surplus on a plus le temps… d’aller à une autre station pour sondit crédit de 15 mn… Bref : L’Arnaque :+)

kyf of paname dit :

Hier ( mais c’est un exemple), 23/02/10, pas de vélo quasiment dans le 18e arrdt, (vauvenargues, ruisseau… ) et aucun emplacement de libre dans le quartier des halles, st honoré palais royal… vive la régulation

Bernard dit :

Tiens, juste pour voir ce soir, et voilà que ça recommence :

Service Temporarily Unavailable

The server is temporarily unable to service your request due to maintenance downtime or capacity problems. Please try again later.

Oui !!! Trop génial ! Mais que font-ils, bon sang de bonsoir ???

Bernard dit :

> Enfin, il existe le Molib, une application pour téléphone portable qui propose les mêmes fonctions.

Malheureusement, Molib (plate-forme Android) vient de jeter l’éponge (http://molib.fr), faute d’obtenir un accord avec JC Decaux, à en croire son auteur. Il semblerait que cette dernière société veuille faire du mercantilisme avec les statistiques temps réel de ses stations, non contente d’engranger déjà des millions d’euros de recette (60M€ – source Libé 12/07/08).

Pour les possesseurs d’iPhone, il y a le « sexy » (terme usité par son auteur sur son site) abikenow qui appartiendrait, suite à quelques déboires juridiques, selon son auteur, à JCDecaux maintenant. Décidément, les stats temps réel sont un territoire bien protégé.

Et pour les téléphones mobiles, n’y a-t-il personne pour se lancer?

En tout cas, le site velib.paris.fr est déplorable : cela fait plusieurs semaines que le plan des stations ne répond pas, j’ai des Unavailable Service (ou qqch comme ça) à répétition, surtout pendant le WE. Va falloir faire quelque chose. VELIB, ça se dégrade !

Mathieu dit :

Euh… Quel est le rapport avec le Vélib ?

alain dit :

je viens de voir que mappy présentait les station vélib sur ses plans de Paris, en passant le curseur dessus on voit combien de places libres ou occupées dans chaque station. Pourquoi ce genre d’info n’est il pas relayé sur le blog ?

Bonne balade a toutes et tous

Damienda dit :

Je vélibe tous les jours de la semaine la rue du faubourg Saint-Honoré, entre la place des Ternes et la place Beauvau (je travaille rue de la Ville l’Evêque, quelque part derrière). Pas une station !
La plus proche (grande mais un peu isolée) est située au début du bd Malesherbes.
Ce matin, impossible de fixer mon vélo à cette station, ni à celle de la rue Roquépine, à celle proche de l’église Saint-Augustin non plus. Total : 7 euros parce que je l’ai laissé 1h43 devant l’entrée de mon boulot !
Et encore, j’estime avoir de la chance : la fixation ayant été forcée, je ne pouvais pas cadenasser le vélo. On aurait tout aussi bien pu me le prendre…
Il faudrait réfléchir (tous ensemble) à la possibilité de déposer un vélo à une station pleine. La solution pourrait passer par un cadenas particulier remis à la borne.
Merci de votre attention et à vos méninges !

Roland dit :

J en rajoute une couche apres Geffrier, Velibette et Abel : le plan pour reperer les stations voisines est difficile à utliser quand toutes les stations voisines sont pleines.
Enthousiaste et convaincu au début, je suis maintenant assez découragé car je galère trop souvent pour rendre mon vélo à cause des stations pleines. Récemment j ai tourné plus de 20 mn de nuit sous un orage corsé, en galérant pour trouver des stations voisines avec une place (finalement sans place) pour finir par trouver une place dans une station tres eloignee de ma destination… Ca arrive trop souvent, c est decourageant.

Abel dit :

D’accord avec Geffrier et Velibette. Il m’est même arrivé qu’aucune « station voisine » ne figure sur l’écran !
De plus, ce serait bien que l’échelle soit plus petite, pour avoir d’un seul coup d’oeil l’ensemble des stations voisines, d’autant plus que le système de passage d’un mini-plan à l’autre est peu commode.

Velibette dit :

Je suis d’accord avec Geffrier, ce serait bien de pouvoir consulter plus de stations disponibles directement sur la borne, car ce systeme est assez frustrant…Devoir constater que les stations voisines sont déjà pleines….
Pour les mini parcours, c’est meme carrément rédhibitoire, car j’en viens à vérifier si la station de retour est disponible avant de prendre un vélo, et ce serait vraiment pratique de pouvoir consulter une station de son choix (quand on sait ou on va ) avant de prendre le velo.

Geffrier dit :

Tavaillant dans le 8ème près des Champs-Elysées, j’ai souvent des difficultés à trouver un vélo libre le soir et surtout à le garer ensuite dans le 15ème (la semaine dernière : 8 stations avant de trouver 1 place…)
2 questions / suggestions :
– Serait-il possible d’augmenter le nombre de « stations voisines » affichées sur les bornes (par exemple avec un choix « stations à moins de 300m »/ « moins de 500m »/ »stations à moins d’1km » ? En effet c’est un peu rageant de voir seulement 2 stations voisines qui indiquent toutes les 2 « 0 places ». Ou peut-être ajouter à l’affichage + de stations voisines si le nombre des vélos disponible ou de places disponibles total est <3 ?
– Certains emplacements sont parfois bloqués (j’imagine par le personnel de Decaux) avec une pièce plastique orange qui empêche d’attacher un Velib à cette bornette. Problème : Généralement la borne continue de considérer qu’il y a une place libre et ne permet donc pas de recréditer 15 min’ gratuites. Serait-il possible de faire en sorte que ce problème soit résolu ? (signalement informatique par l’opérateur pour que la station reconnaisse qu’il y a une place en moins) ?

SMS VELIB dit :

La meme chose gratuite pour recevoir par SMS la dispo des stations:
Via son téléphone mobile – service 20345; l’usager envoie un SMS avec le mot « velib » + le numéro de la station ou il est ou qu’il connait (par ex 12001) au n° court 20345 (service gratuit hors coût du SMS envoyé) et reçoit en retour les disponibilités des stations aux alentours (rayon de 400 m)

Veliba-Tignol dit :

Pas d’accord : la régulation concerne également les vélibeurs et vélibeuses. Moi, le soir, j’ai pris l’habitude de regagner mes Batignolles à vélib. Pas de problème pour en trouver dans le centre de Paris, aucun problème pour trouver une place dans mon quartier.
Je ne renie pas la Fourgonnette-Ravitailleuse-Régulatrice, mais rendez vous compte : l’avenue de Clichy est embouteillée quasiment tous les jours 24h/24 (à part le dimanche matin et encore…). Donc je comprends que la FRR, elle n’ait pas très envie de faire le trajet. Et puis quand même, ça prend autant de place qu’un camion, ça pollue… pas très écologique, non ?
Alors, un petit effort, faites travailler un peu vos mollets pour rentrer chez vous. Avec un peu d’habitude, même les côtes de la rue St-Jacques ou celle de Belleville vous paraîtront plus douces…

catherine dit :

je suis d’accord avec ce qui précède : aucune régulation. J’habite porte d’Orléans. Passé début de matinée, aucun Vélib’ à l’horizon sur aucune des stations de Montrouge à Cité U… Pourtant, l’accès aux camionnettes de régulation n’est pas un probléme : on est le long du periph. Enthousiaste au début, j’utilise de moins en moins Vélib’ : entre le temps de courir après un vélo disponible (merci les bornes voisines qui indiquent des vélos en rouge ou cassés…), le temps de trouver une place libre et faire encore 1km à pied tellement on s’est éloigné de son lieu de RV pour caser son vélib’… Bref, je reprends le métro ! C’était pourtant une belle idée, mais ça va devenir juste un gadget pour ceux qui n’ont pas de contrainte de temps… C’est pourtant pas difficile de réguler : ce sont les quartiers périphériques qui sont vidés et le centre saturé… Tout le monde le sait, sauf apparemment les équipes de maintenance.

DUMAINE dit :

Ridicule le système molib payant ! il ya encore du Bouygues la dessous

Fabien dit :

A titre d’info, sachez que serveur vocal indiqué par Nouton vous en coûtera 0.34 centimes la minute.

Nouton dit :

Comme personne ne la cite voici une autre solution qui à l’avantage d’être mobile et très simple d’usage : pour connaitre en temps réél la disponibilité des stations vous avez un serveur vocal : le 0892 78 39 29 suivi de 3#.
On y trouve les dispos d’une station, mais cela permet également de connaitre les stations les plus proches répondant à la demande (prise ou dépot de vélib).
Cela ne résoud pas totalement le problème mais avec une info en temps réél cela fait un gros avantage…

Mathieu dit :

Avant de partir, je vais toujours faire un tour sur la page de la station que je vise sur http://v.mat.cc/ j’en profite pour regarder l’état de là ou je désire me rendre.
Quand j’arrive a proximité de ma destination, comme la situation a forcément évolué, a un feu rouge, je dégaine mon téléphone et je me rends, par exemple, quand je rentre chez moi le soir, sur http://v.mat.cc/s-15030 qui va m’afficher dans un format compact les disponibilités de cette station et des stations alentours.

Franck dit :

Y’a aussi http://www.parisavelo.net/, qu’a l’avantage d’indiquer le niveau de remplissage des stations, pour connaitre à l’avance les « presque vides » et les « presque pleines » et éviter les déconvenues.

Même service que sur le site vélib, mais en visuel, plus pratique !

Margaretha dit :

J’habite Porte des Lilas et j’étais contente de constater une amélioration de la distribution des vélos depuis environ 1 mois peut-être. Mais hier soir j’ai constaté avec horreur que maintenant toutes les bornes (46) sont hors service (plaquette rouge)!!!!

Bilev dit :

D’accord avec le dernier commentaire de Philippe. D’autant plus que maintenant, il n’y a plus besoin d’attendre 5 mn pour reprendre un vélo. Pourquoi ne pas aller au bout de cette logique et… ne pas mettre de limite à la location gratuite. D’accord aussi avec Claire. Le Vélib, c’est bien… quand on n’a pas d’obligation. Quant à la régulation des stations, c’est effectivement une catastrophe.

Philippe dit :

Je viens de faire le tour des 5 stations velib autour de chez moi (place d’italie 13eme). On est dimanche. Bilan sur 200 points d’attache:
-1 velo hors service
-1 velo avec voyant rouges
-6 velos avec des gens dessus qui attendent les 5mn réglementaires pour pouvoir relouer leur vélo en empechant quiconque de les prendre…
Merci au service Velib de changer sa politique de relocation au bout de la 1ere demi-heure :empecher la reprise du même vélo dans un délai d’une demi-heure pour décourager les usagers ventouses qui manquent de savoir vivre.

claire dit :

@victor
Justement, je ne demande rien au système, je m’adapte en ne comptant pas sur le Velib quand j’ai des obligations.
Maintenant, je trouve que le « système » a bon dos. On peut parfaitement demander plus de velos remontés plus souvent vers les hauts et si les régulateurs ne savent pas où il y a des problèmes de plus ou de moins, je peux leur dire. D’accord avec nifenecker, aux hauts de Belleville, on n’est pas à la limite optimale du « système », il y a de la marge.
Bien sûr, je pense que c’est une question de coût, et c’est une raison qu’on peut comprendre.

Victor dit :

Cécile ,

« J’aimerai avoir les stat de velo sur ces stations »

Au cas où tu ne connaîtrerais pas ces sites

–> http://velib.shiva.easynet.fr/&amp;.html où & est l’arrondissement (1,2…..19,20)

Cordialement

Nifenecker dit :

Trop au Chatelet ou au Quartier latin…mais pas assez dans nos hauts de Belleville; les bornes sont systématiqueemnt vides, et ce pendant des jours, personne ne vient les remplir; c’est vrai que c’est plus rigolo de descendre la rue de Belleville que de la remonter, mais AUX voitures pleines de vélo, serait-ce demander un trop gros effort de deshabiller un peu le centre, engorgé et de venir nous réchauffer en haut,

Cécile dit :

Victor,

Pourquoi on ne peut pas demander de n’avoir qu’exceptionnellement des stations vides ?
Aller, un petit tour dans mon quartier via le site vélib : 7 stations, 6 vélos (3 stations à 2 vélo, 4 vides) et combien de vélo viables ? et je suis prete a parié qu’a 14 heures (c’est toujours pire dans l’apres-midi), il n’y en aura plus, de vélib viables, sur aucune de ces 7 stations.
Déja, les stations du « fond » de la goutte d’or. c’est de la déco uniquement. J’aimerai avoir les stat de velo sur ces stations. Si c’est plus de 1 a plein temps je … j’invite le régulateur au resto !

a+

Cécile

Victor dit :

Claire ,

On ne peut demander ça au système ; et je crains que celà ne soit pas possible …même avec une bonne régulation lorsque le vélibiste sera enfin – via un système informatique à la hauteur – acteur du système.

claire dit :

De mon point de vue d’utilisatrice convaincue et régulière depuis octobre, la solution est trouvée : un rendez-vous important, un horaire strict ? Renoncer au velib.
La régulation est insuffisante et aléatoire, donc le velib, c’est pour quand on a du temps devant soi et qu’on n’est pas à un quart d’heure près. Ou un peu au hasard, si l’occasion se présente… et à condition de ne pas venir du 19 ° pour aller dans le 15 °. C’est mon cas, et je ne suis pas toujours à la fête… Vraiment dommage.

Cécile dit :

Je viens de faire 20 min de marche entre chez moi et mon boulot et :
-4 stations velib = ZERO VELO !!!!!

Ouinnnnn !

EVEILLEAU Roselyne dit :

Il y a près de chez moi une station vélib, dans la rue de l’Indre (20ème).
Il n’y a toujours que très peu de vélos disponibles dans cette station (ça monte pour y arriver et je n’ai jamais vu une camionnette ramenant les vélos).
Malgré cela, le nombre de bornes vient d’être multiplié par 2 (supprimant par la même occasion 2 places de stationnement pour les voitures).
Ce matin, il n’y avait toujours qu’un seul vélo disponible.
Cela énerve ou fait rigoler les passants, mais il faut avouer que ce n’est pas sérieux et qu’il aurait mieux valu assurer un approvisionnement normal en vélos plutôt que de doubler le nombre de places d’accroches – vides).

Cécile dit :

Perso, dans 18ieme, mon problème n’est JAMAIS les stations pleines mais, plus de 50% du temps, toutes les stations du quartier goutte d’or vide, comme à l’heure ou j’écris ce post par exemple.
Je vais bosser a 10min en vélo dans le 19ieme. Là c’est un peu mieux, j’ai disont 4 fois sur 5 un vélo dispo.
Ce que je ne comprend pas, c’est que les fois ou les stations sont remplies, c’est de 3-4 vélos, pas de 90% de la station. Ca dure bien sur 1/2 journée…
Du coup, ca rend le service inopérent : je ne vais meme plus vérifier l’état de la station sur internet, marre de voir qu’il reste un velo et de ne pas le trouver une fois sur place ou de trouver un vélo casser.
Je veux bien que les vélos se concentre « naturellement » vers le centre, mais de la a voir une station sans aucune régulation (ou p’tete 2 3 vélo ramenés) pendant toute une semaine…
C’est vraiment dommage, ca gache un projet pourtant génial.

andré dit :

« Conscient des difficultés qui peuvent exister, nous mettons tout en œuvre pour améliorer le service et proposons parallèlement aux usagers des solutions simples pour faciliter leur déplacement notamment au travers de services offerts sur le site velib.paris.fr, comme par exemple, la possibilité de connaître la disponibilité des vélos ou des bornettes en temps réel sur velib.paris.fr… »
J’insiste, c’est ridicule!
Effectivement c’est une excellente idée d’aller sur le site velib.paris.fr quand on a fait plusieurs stations pleines à 21h dimanche soir, quand on se trouve dehors et qu’on en a marre parcequ’il fait nuit et froid. Hier dimanche j’ai fait mon parcours habituel Arts-et-Metiers – Institut et TOUTES les stations étaient pleines. A la station Institut deux bornettes contenainent toujours des bouts de vélos arrachés bloquant les dites bornettes depuis deux jours. On a beau signaler ce genre d’incidents, cela nécessite plusieurs jours pour être résolu (nota bene à cette station cela arrive plusieurs fois par mois). Le problème des stations pleines est flagrant les week-ends, on a l’impression qu’aucune régulation n’est opérée par JCD.

Gildas dit :

Panographie,

Nous avons pris connaissance de votre problème. Malheureusement il nous est impossible de traiter votre demande sans bénéficier de vos informations confidentielles comme votre numéro d’abonné… Vous nous en voudriez si on vous répondait par ce blog et que l’on diffuse à tous vos informations confidentielles. Je comprends votre insatisfaction et je regrette que vous rencontriez tant de difficultés dans vos démarches. Nous allons nous renseigner pour savoir si on connaît d’autres personnes dans votre situation. Nous vous invitons a recontacter le service « Allo Vélib’ » (01 30 79 79 30) pour résoudre ce problème.

Gildas dit :

« Ridicule » ? Quand même ! Il faut peut-être éviter les grands mots !

Ce post permet au contraire de proposer aux usagers Vélib’ des solutions pour pallier certains problèmes rencontrés. Malgré le travail constant et conséquent des équipes de régulation, il est vrai qu’il est parfois difficile de trouver une bornette libre aux heures de pointe à certaines stations. Avec près de 16 millions de trajets effectués et 170 000 abonnés annuels, aujourd’hui, Vélib’ est un service qui marche quand même un petit peu !

Conscient des difficultés qui peuvent exister, nous mettons tout en œuvre pour améliorer le service et proposons parallèlement aux usagers des solutions simples pour faciliter leur déplacement notamment au travers de services offerts sur le site velib.paris.fr, comme par exemple, la possibilité de connaître la disponibilité des vélos ou des bornettes en temps réel sur velib.paris.fr…

Panographie dit :

Depuis le 12 décembre 2007 ma carte Vélib est bloquée, il considère mon vélo non-rendu. Après un PV à la police pour vélo volé, une LRAR à velib, 5 coups de téléphone, au 16 février, soit 3 mois après, toujours rien. Autant le principe Velib est uune avancée et il répond à nos attentes, autant la logistique n’est pas à la hauteur. Il est carrément nul. Soit les bornes sont pleines, soit les bornes sont vides, on ne peut déposer ou prendre un vélo. Pout mon probmème, toujours en attente après 3 moi. En conséquence, il faut remettre en cause en cause les panneaux supplémentaires de Decaux qui eux fonctionnent parfaitement mais polluent notre environnement. Deux poids, deux mesures.

andré dit :

Ce post est totalement ridicule! Au moment du lancement de Vélib’ on nous a promis que dans chaque station il y aura environ 20% de bornettes libres (grâce à la bonne gestion). Pourquoi le service n’est pas conforme aux promesses?

Franck dit :

Oui, le Molib a l’air bien intéressant en effet, il faut juste attendre que ça fonctionne sans mettre les mains dans les entrailles du téléphone (un peu comme pour le vélib où on ne met pas les mains dans la chaine).

Pour ceux qu’ont de vieux téléphones portables, il serait intéressant de mettre en place un service en sms non surtaxé qui retournerait les vélos et espaces dispos autour d’une adresse donnée (y’en a un paquet en ligne)

Victor dit :

« la démo vidéo du molib en jette en max ! » C’est vrai ; mais elle en jette bcp trop par rapport à la réalité.

– parce que lorsqu’on cherche un vélo on est confronté aux nombreux Vélib HS. Si c’est marginal ça passe ; malheureusement suite à dégradations volontaires ce n’est plus marginal…
…à priori la Mairie n’y est pour rien sauf qu’elle n’a pas trop fait pour éviter les mécontents ( cf réquisition des places de stationnement) ni pour que les pro-vélib s’approprient l’outil.

– parce que , lorsqu’on est confronté au syndrome des stations pleines , c’est tout un quartier qui sature et … très vite.

D’autres systèmes sont utilisés notamment en Allemagne qui se fondent sur l’utilisation d’un mobile ; et là les systèmes type Molib prennent toute leur signification.

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...