Peut-on perdre des points sur son permis en Vélib’ ?
mardi 12 février

Peut-on perdre des points sur son permis en Vélib’ ?

admin
32Je partage

Un cycliste qui se respecte (et qui surtout respecte le code de la route) ne se pose même pas la question. Mais comme on n’est jamais à l’abri d’un faux-pas, autant se renseigner. D’autant que le sujet semble agiter la communauté des vélibeurs…

Certains affirment en effet s’être vus retirer des points de leur permis suite à une infraction au code de la route. Témoignages, réactions et coups de gueule fleurissent (comme le vocabulaire employé…) sur certains forums Internet. D’autres s’en étonnent et assurent que c’est impossible. Bref, tout ça n’est pas très clair et moi je m’y perds ! Alors ces points retirés : fait avéré ou histoire bidon ?

J’ai essayé d’en savoir plus en allant consulter les sites du Ministère de l’Intérieur, du Ministère des Transports ou encore de la Sécurité Routière. Pas toujours facile de trouver l’info, il est vrai. Mais quand on l’obtient, la réponse des pouvoirs publics est rigoureusement la même :

« Il ne peut y avoir de retrait de points que pour les infractions commises avec un véhicule pour la conduite duquel un permis de conduire est exigé ».

Limpide. Votre permis ne risque donc pas de partir en confettis si vous roulez à vélo ! Bonne nouvelle, mais attention tout de même : les cyclistes restent soumis au code de la route et encourent les mêmes contraventions que les automobilistes. Ce qui signifie par exemple 90 euros pour un feu rouge non respecté ou un sens interdit pris à contresens. Aie ! Enfin, pour les délits les plus graves, un cycliste peut être passible de sanctions pénales et voir son permis retiré à titre de peine complémentaire…

A bon vélibeur, salut !

Laisser un commentaire

Les derniers commentaires

Boulaire catherine dit :

bonjour , oui mais de nombreux vélos circulent sur les trottoirs et cela reste très dangereux pour les piétons… le pire est le bld kellermann coté stade charlétty les vélos descendent à toute vitesse .. il faut penser aux piétons et surtout aux enfants qui rentrent chez eux …. il y a des pistes cyclables , non ?? merci et respect …

Emmanuelle-CO dit :

Cyclo – sur la contravention, a t on inscrit votre numéro de permis de conduire ? si non on peut considérer qu’il n’y a pas de risque. Un petit courrier pour rappeler les faits me parait une bonne idée
Il n’y a pas de formulaire différent pour les contraventions avec un véhicule motorisé et un vélo donc cela explique peut être ce libellé
A moins qu’une nouvelle et très récente règlementation ait changé ce principe, il n’y a pas de retrait de points – source préfecture de police

Cyclo dit :

Le 18 octobre, j’ai reçu un avis de contravention pour avoir franchi à vélo un feu rouge à Paris. Le document ne porte pas bien sûr de numéro d’immatriculation, mais n’indique pas non plus explicitement que l’infraction a été commise à vélo

Ce document imprimé indique que l’infraction est passible d’un retrait de points. Ce formulaire officiel existe bel et bien : je l’ai devant les yeux.
Dans un commissariat de police consulté sur place, un policier m’a indiqué, après avoir téléphoné deux fois pour obtenir information, qu’il y avait une nouvelle réglementation.
En revanche, le site internet de la préfecture de police de Paris, consulté le 23 octobre, indique qu’il n’y a pas de retrait de points en cas de conduite à vélo. Cela confirme ce qu’il y a de présent en tête de ce blog.
Mais qui croire et que faire. Dans l’envoi du chèque de paiement de l’amende, dois je joindre une lettre rappelant qu’il n’y a pas de retrait de points lors d’une infraction commise à vélo. OU bien dois je attendre un retrait éventuel de points pour contester.
Merci des avis autorisés et éclairés.

PierreCO dit :

Là ce qui vous arrive c’est vraiment un manque de chance total. Si le feu ne protégeait qu’un passage pour piétons, qu’il n’y avait pas de piétons et que vous l’avez franchi doucement, il y avait vraiment peu de risques pour que vous soyez verbalisés, surtout par une voiture banalisée, à moins de tomber sur un policier énervé ce qui est votre cas apparemment.
Par contre, si vous n’avez pas ralenti ou que vous n’avez pas effectué d’arrêt au feu avant de passer, sachez que cela peut être dangereux car si une mamie n’arrivera jamais à 30km, des rollers(ou des skaters) peuvent déboucher très vite en ayant le feu pour eux et ça peut faire mal à l’impact.

Personnellement, je grille tous les feux « pietons », s’il n’y a personne évidemment, en respectant un arrêt juste avant le passage pietons, en regardant sur les cotés pour vérifier justement que des rollers n’arrivent pas et en regardant derrière pour vérifier qu’une voiture de flic ne pourrait pas prendre ça pour de la provoc. Je n’ai jamais eu de PV et je fais 3/4h de vélo tous les jours.
Si le policier voit que vous êtes prudents, il ne vous verbalisera pas. Plusieurs fois, j’ai brûlé des feux( en m’arrêtant un instant et en regardant sur les côtés) sans regarder derrière et je me suis rendu compte au feu suivant que j’étais suivi par une voiture de police (sérigraphiée), ils ne m’ont jamais rien dit.

Iconic dit :

90 euros pour avoir grillé le feu rouge d’un passage piéton sur lequel il n’y avait pas de piétons ! interpellé comme un malfaiteur pour ça, par 3 policiers dans un voiture banalisée : ils ont mis une demi-heure à rédiger les 2 PVs, à moi et à ma compagne (180 euros en tout pour leur caisse) : comptez le nombre de délinquants qui ont commis de vrais méfaits pendant cette demi-heure là ! Oui… mais arrêter des délinquants ça ne rapporte pas des sous tandis que mettre des PVs aux petits vieux en vélib, ça paye ! et en plus c’est facile ! et on voudrait que je respecte cette police là ?

J’approuve avec Thomas, m’a enchanté le de « guerriers de la santé » ajjajaja…

aime dit :

2 metre 1 pv pour conduire d’ 1 main les poulets devrait d’abord metre leur ceinture la loi est pour tout le monde ils ne pas exant du tout il n’y a que si il font une escorte

Le permis a point, C est surtout une vache a lait pour l état c est ca la base . Alors on est pas prêt de laisser ce processus Même le contraire encore plus de radar et de contrôle pour récupère plus de fric par contre on créé encore plus de chômeur qui ne peuvent pas aller travailler sans permis .

alain dit :

ChèrE Julie,

En complément du com ci dessus tu trouveras des renseignements sur le lien suivant:

http://www.point-permis.info/retrait-points-permis.php

Donc il semblerait que tu puisses contester le retrait de points qui a été fait de manière automatique.

Bon courage

alain dit :

Cher Julie,

D’après ce que je sais, le retrait de point ne peut intervenir que lors d’une infraction au code de la route dont la conduite du véhicule incriminé nécessite la possession d’un permis. Cela dit il semblerait d’après les dires de beaucoup mais sans jamais avoir pu voir de décret ou texte de loi le justifiant que la conduite en état d’ivresse échapperait à cette règle.

Reste dans ce cas le problème de l’égalité de tous devant la loi, le titulaire d’un permis étant plus sanctionné qu’un non titulaire pour la même infraction.

Cherches peut être au niveau des différents appels formulés au niveau français voir européens mais de mon coté je n’ai rien trouvé.

Bonnes balades à toutes et tous

Papa dit :

Bonjour,

Mon ami s’est vu retirer 6 points à son permis de conduire suite à une conduite en état d’ivresse au volant d’un vélib. En plus des 4 mois de suspension de permis ainsi qu’une amende de 200€.
Ce soir là il a cherché longtemps un taxi et estimant qu’il était en état de conduire il a pris un vélib. Certes c’était une erreur mais la sentence est démesurée surtout quand on sait qu’il a passé 10h en garde à vue en plus de tout cela. La police à l’époque m’avait dit qu’il n’aurait qu’un rappel à la loi… Nous avons été surpris lorsque nous avons commencé à recevoir les « punitions ».
Pour info il avait 0,94 ce qui n’est pas non plus démesuré… Mais interdit quand on connait la loi (maintenant nous la connaissons).
Savez-vous comment il peut récupérer ses points ? Nous avons écrit à plusieurs reprises au service des points et il n’y a rien à faire.
Il a déjà effectué ses 4 mois de suspension. Cela va faire un an que ça s’est passé.
Je vois qu’il n’est pas le seul a priori mais c’est en contradiction avec ce que vous dites alors si vous avez un moyen quelconque de nous faire récupérer ses points ce serait bien.

Merci,

Julie

BISCIGLIA dit :

Bonjour,

Je viens de passer un week-end à Paris et j’ai été très enthousiasmée par la pratique des vélib. J’ai pu ainsi visiter Paris à vélo sans stress, m’arrêtant selon mon désir quand une expo m’intéressait, reprendre ensuite un autre vélo et découvrir Paris d’une façon différente. Je suis revenue enchantée de mon séjour, j’ai trouvé les automobilistes parisiens courtois. J’habite Toulon et j’ai su qu’il était question d’utiliser un moyen de déplacement similaire dans ma ville. Je suis ravie et pour la semaine du développement durable c’est une bonne nouvelle.
A bientôt à Paris
Françoise

Tibo dit :

Bonjour,
Je voulais vous informer que 6 points m’avaient été retirés. En effet j’ai été contrôlé positif à un contrôle d’alcoolémie en vélo (0.8 au lieu de 0.5). On m’avait pourtant assuré que je ne perdrais aucun point. Je tiens également à signaler que j’avais dû payer auparavant une amende de 200€.
donc le principe selon lequel « Il ne peut y avoir de retrait de points que pour les infractions commises avec un véhicule pour la conduite duquel un permis de conduire est exigé ». est complètement obsolète

Aurélien dit :

Guy Bedos, Thierry Ardisson, Nikos Aliagas, Daniel Picouly, Jean-François Kahn, Marc Lavoine, Eddy Mitchell, Isabelle Adjani, Romane Boringer et Philippe Bouvard ne pourraient pas avoir de points de retirés s’ils prennent ou prendraient le Velib’ car tout simplement ils n’ont pas leur permis de conduire comme moi aussi.

Dan dit :

Lors de la circulation sur files parallèles, le code de la route donne toujours priorité à celui qui va tout droit par rapport à celui qui veut tourner.
Ce même code est adapté aux voitures et pas aux vélos. Un vélo est une sorte d’intermédiaire entre piéton et auto. Personnellement, je m’arrête toujours à un feu rouge, soit pour laisser passer les piétons, soit d’éventuels véhicules. S’il n’y a rien, je repars. C’est évidemment interdit par le code, mais c’est aussi sûr qu’un piéton traversant la chaussée lorsque le feu est au vert pour les voitures. Et il est (encore) rare de coller un PV pour cela.
Il faudrait simplement adapter les choses aux vélos, vu que rien n’a été vraiment prévu pour eux. Il suffit de voir certaines ‘pistes cyclables’ qui tiennent plus de l’équilibriste de cirque que de voie pour vélos. Et puis, il y a aussi le mépris des ‘vroum vroum’ (là autos + motos). Pourtant, ils font du bruit, ils polluent, détruisent le peu de pétrole qui reste et font sortir des devises. De quoi être fiers !
Enfin, plus il y aura de vélos, plus cela s’améliorera.
Et pendant qu’on est à rêver, également les services vélib, qui ont un peu tendance à laisser traîner les choses quand il y a problème, en s’en remettant à la ‘technique’.

catherine dit :

juste pour signaler que je viens d’écoper de 90 euros d’amende pour 2 feux oranges consécutifs grillés (je me suis arrêtée au 3ème) c’est cher, mais cela fait réfléchir…est-ce que cela vous fera aussi réfléchir, vous qui continuez à passer à toute vitesse au rouge ?
à part cette aventure déplorable (mon budget vélib a explosé !) je suis heureuse de la mesure concernant les bonus pour ceux qui remontent les vélos sur les butes. J’espère que ce sera le cas pour les stations du parc Georges Brassens, toujours vides en milieu de journée, et pour cause !A croire qu’il n’y a que moi qui y monte!

Alain dit :

cher PETER
Concernant ta question au niveau d’une intersection, la règle générale est que le vehicule le plus a droite est prioritaire. Donc c’est dans ton cas a la voiture de te laisser la priorité. Dans les fait tu te trouves surement dans son angle mort donc méfiance méfiance….

Thomas dit :

UN CODE DE LA ROUTE PLUS FAVORABLE POUR LES VELOS

SI le principe de responsabilité est “Qu’advient-il si tout le monde fait comme moi ?”, eh bien si tout le monde est à vélo, il n’y a plus de pollution et guère plus d’accidents de la route mortels. Certes c’est utopique mais ne trouvez-vous pas que le code de la route devrait être d’une manière ou d’une autre (à étudier par les politiques) plus favorable pour ces guerriers de la santé (avec à terme une baisse des dépenses de santé et donc un gain financier pour la société) et de l’écologie (air + bruit) que nous sommes ?

Veliba-Tignol dit :

et c’est pas ça qui te fera perdre un point de permis !

Veliba-Tignol dit :

A Peter : si tu fais régulièrement le trajet de St Lazare au métro Rome, tu vas vite constater qu’en arrivant au carrefour rue de Rome-rue de Vienne, la majorité des bus derrière toi (le 80, le 95, le 66) tournent à droite, alors que toi tu vas tout droit.
Alors, dans ce cas, autant rouler sur le côté gauche de la voie de bus, ça ne gêne personne. Au carrefour, Il faut simplement jeter un coup d’oeil derrière toi, si un taxi te double par la droite, eh bien tu le laisses faire.
Plus dangereux : tu roules sur le côté droit (classique). Oui mais quand tu arrives au feu vert, ça monte toujours, donc tu vas pas très vite ; alors le bus articulé qui tourne à droite, il te fait une queue de poisson pour pas attendre 3 plombes, et ça, à mon avis, c’est pas terrible.
Conclusion : même si les cyclistes sont sensés rouler à droite parce qu’ils vont moins vite que les vroum-vroums, eh bien dans certains carrefours, il faut oser se positionner à gauche d’une voiture ou d’un bus. En anticipant, c’est plus sûr.

Fabien dit :

Très bonne question Peter ! A laquelle je n’ai d’ailleurs pas encore la réponse 🙁 Mais je me renseigne et vous promet de faire un article sur le sujet très rapidement sur le blog. A bientôt !

peter dit :

Puisqu’on en est au code de la route, je cherche la réponse à la question suivante :
Lorsqu’on se trouve à Vélib’ (ou tout autre vélo!) dans une voie de bus ou une piste cyclable et que, à une intersection, on souhaite continuer tout droit alors que la voiture située à gauche souhaite, elle, tourner à droite, qui de la voiture ou du vélo a la priorité ?

Merci par avance à celui qui apportera une réponse à ma question !

Jeanjean dit :

C’est vrai que sur les pavés du Louvre c’est un massacre !
Faire gaffe aussi sur les pistes cyclables qui ont été créées sur les trottoirs (ex. : vers Pigalle ou sur le bd Magenta ou le bd Barbès); les piétons traversent ou se promènent dessus sans se préoccuper des vélos.

Sinon le vélib est une bonne solution à la crasse et à l’affluence du métro et aux bouchons.
Merci la Ville de Paris et autres intervenants. En plus le poids permet de se faire les mollets et de ne pas rester trop longtemps dessus !

Hervé dit :

Bonjour

Oui moi j’ai roulé sur les pavés devant la Pyramide du Louvre, et franchement je n’aurai pas du passer par là !! J’avais sauté de haut sur un nid de poule que la sacoche (même accrochée à l’antivol) était tombé du panier !!

Concernant les couloirs de bus : est ce qu’on ne pourrait pas toujours rouler à gauche afin qu’on évite de toujours zig-zagguer entre les 2 bords du couloir de bus en fonction de la présence ou non d’un bus à l’arrêt ?

@ bientôt !

Un vélibiste de banlieue bientôt abonné quand sa station la plus proche sera prête 🙂

Richard DELMAS - 1398173 dit :

Je ne trouve pas d’autre endroit dans le site pour signaler qu’il y a de plus en plus de vélos dont l’effort de pédalage deveint décourageant.

Il semble qu’en réglant le problème de déraillement des chaines grace à un tendeur à vis on n’ai pas prévu de mesurer la tension.
Il faut donc en plus des points à vérifier (pneus, freins, …) ajouter l’effort de pédalage à vide.
Ceci en donnant un coup de pied (léger) à contre sens de pédalage et vériofier que « ça » fait au moins un tour complet.

Paul dit :

Pour notre sécurité quand on ne peut plus rouler sur des pavés trop déformés, on a le droit d’aller sur le trottoir… à pied ! En poussant le vélo à la main, histoire de respecter les piétons.

Quant aux bus, je suis d’accord pour dire qu’une minorité nous fait des queues de poisson, ils devraient être sanctionnés.

xavier dit :

Il y a une question qui me trotte dans la tête , risque t’on une amende aussi si on roule sur le trottoir pour NOTRE sécurité?
Avez essayé de rouler en velib sur les pavés devant la pyramide du Louvre ?? les nids de poules sont plus qu’enorme. Alors que les trottoirs sont bien plats et lus large que la route?

Et les Bus S’il pouvais arrêter de nous doubler juste pour se rabattre aussitôt devant nous et s’arrêter a un arrêt de bus ….

Et je me prend a rever : si tout e monde se respectait..

Longue vie aux velib’ 🙂

Léo dit :

Abus de pouvoir…en plus certains policiers affirment que les points sont retirables !
Mouahaha, pour le portable au guidon c’est la même.

st-fiacre dit :

Vélibeur !!!!!quelle Horreur! ! ! ! ! par pitié un autre nom SVP……….Vélibiste,vélibien………….etc,etc……..En tous cas Vive le Vélib ! ! ! ! ! !!

blondinette94 dit :

Il faut dire qu’on voit de tout dans les rues de Paris.
Dimanche dernier j’ai vu des gens en velo sur les trotoirs des quais qui slalommaient entre les nombreux pietons et les bouquinistes, et en plus qui s’énervaient parcequ’ils n’avancaient pas !
Et d’autres à contresens sur la voie cyclable partagée par les bus !!!
Qu’ils n’aillent pas se plaindre le jour où ils auront un accident !

Paul dit :

Merci pour cette enquête nécessaire.
Donc pas de retrait de point mais, au pire, retrait direct du permis. Ce n’est pas beaucoup mieux 🙁

Site Officiel Vélib
X

Articles à la une

Voir tous les articles...